Article actualisé le 13/12/2021 à 8H10

Trente (30) ans de carrière ultra professionnelle, quinze (15) albums solos – six (6) avec Africando et plusieurs œuvres majeures avec l’orchestre Bembeya Jazz National de Guinée, des ventes astronomiques, des salles combles et un nombre incalculable de concerts – tournées et festivals géants à travers le globe, Sékouba Bambino Diabaté est l’une des grandes icônes de la musique africaine. Sans doute, l’un des artistes les plus populaires, constants et référencés en dehors du continent. Bambino peut se vanter d’un parcours jalonné de respect et de grand succès. Un artiste pareil, ça ne s’invente pas !

Lien important : https://www.youtube.com/watch?v=KuCisWYF_Uw

Cela fait trois décennies que Sékouba Bambino a commencé sa carrière, et sans briser les étapes. Ce chanteur guinéen à la voix de baryton, grâce à la bonne musique (son passeport), a fait maintes fois le tour et contour du monde. Ses titres comme Télégramme (chanté avec Bembeya en 1985), Syli National (hommage à l’équipe guinéenne de Football – 1994), Sinikan (extrait de l’album Sama en 2002), AutorailAcanadia, Kassouma ma (extraits de l’album Kassa sorti en 1996), ont réellement fondé la réputation de l’enfant de Kintiya ( Haute Guinée). Et depuis, la carrière de Bambino n’a pas somnolé. Un gros tube après toujours un gros tube. Au fil des ans, le chanteur va connaître une ascension très exceptionnelle. Comme si sa carrière venait à peine de gicler. Pas de répit. 30 ans passés, la voix poétique et onirique de Sékouba et la convoitise dont il faisait l’objet au milieu des années 90’ et 2000’ n’ont pas changé. Jusqu’à aujourd’hui, Sékouba Bambino continue de caresser les gros festivals à l’international. Sa bonne musique n’a pas bougé d’un iota. Par analogie, Sékouba Bambino Diabaté comme Salif Keita au Mali, Lokua Kanza au Congo, Youssou NDour au Sénégal, Angélique Kidjo au Bénin, est toujours resté fidèle à lui-même et à son idéologie : celle de vanter la musique mandingue à la face du monde.

L’intemporel Bambino !

La chronique de Sita

SITANEWS©

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici