Vous l’avez rĂ©clamĂ© ? Il est enfin lĂ  ! Le Festival Panafricain des Grillades de Conakry revient pour la cinquiĂšme fois – et dĂ©bute ce vendredi, 3 dĂ©cembre, sur l’Esplanade du Palais du Peuple. C’est l’un des festivals gastronomiques les plus aboutis de l’Afrique de l’Ouest. C’est la dĂ©monstration de l’art culinaire en plein air. Bref, c’est succomber Ă  la sensation et Ă  la saveur Ă©pissĂ©e ! Ce festival donne envie chaque annĂ©e d’y ĂȘtre.
En prĂ©lude Ă  cette Ă©dition 2021, la structure YOKAM qui a la manette de cet Ă©vĂ©nement, Ă©tait jeudi, face Ă  la presse. Objectif : rassurer l’opinion de la tenue effective dudit festival, ensuite, expliquer le contenu de cette annĂ©e.
PHOTO. Conférence de presse / YOKAM rassure

Face aux mĂ©dias, la patronne de YOKAM, Hawa Kam HOGUIÉ et ses partenaires, se montrent trĂšs confiants – et se disent dĂ©terminĂ©s Ă  rĂ©ussir cette cinquiĂšme Ă©dition.
Cependant, comme chaque Ă©dition, de grandes stars africaines sont annoncĂ©es. Cette fois, le congolais Innoss’B, les ivoiriens Serge Beynaud, Fior de Bior, DJ Mix 1er et l’humoriste Boukary y sont attendus. Pas que ! Une belle kyrielle d’artistes de GuinĂ©e viendra se produire sur la mĂȘme scĂšne. On peut citer entre autres : Petit Kandia, Mousto Camara,  Instinct Killers, Banlieuz’art, Jupiter Davibe, Tenin Diawara.
Ce festival fait de la GuinĂ©e une destination trĂšs frĂ©quentĂ©e chaque annĂ©e par des grosses pointures de la musique urbaine du continent africain. Par exemple : YĂ©mi AladĂ©, Chidinma (Nigeria), Espoirs 2000, FrĂ©dĂ©ric Meiway (CĂŽte d’Ivoire), le groupe Toofan (Togo). ont laissĂ© leurs empreintes Ă  Conakry.
Cette annĂ©e, le Festival Panafricain des Grillades sera soumis Ă  un protocole sanitaire. La Covid-19 oblige. L’accĂšs au Palais du peuple est conditionnĂ© par le port obligatoire du masque et le contrĂŽle « strict » du pass sanitaire. A dit la structure YOKAM.
Il faut rappeler qu’aprĂšs une annĂ©e sabbatique en raison de la pandĂ©mie du covid-19, le Festival Panafricain des Grillades sonne en 2021 comme un dĂ©fi. Toutefois, les organisateurs rassurent que les cordons sĂ©curitaires et sanitaires seront renforcĂ©s et le programme sera allĂ©chant.
Ce festival prendra fin le 5 décembre.
Ibrahima Soya pour Sitanews Ă  Conakry
Partager

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaĂźt entrez votre commentaire!
S'il vous plaĂźt entrez votre nom ici

Solve : *
9 × 24 =