Son récent post lui a valu des « coups de fouet » sur la toile. Mais il semble avoir la peau dure, très dure. Au sujet du concert de Djanii Alfa le 16 juillet en France pour lequel il s’est copieusement fait « « lapider » pour avoir remis en question l’effectivité de l’événement dans la programmation du Bataclan à Paris, BF Diabaté revient à la charge. Entretien !

Sitanews : Salut BF ! (Rire) Tu as fait l’objet d’un sacré lynchage ces derniers temps sur le réseau social guinéen. Comment as-tu supporté tout cela sur les épaules ?
BF : « Écoutez, j’ai été très surpris de cette vague d’acharnements sur ma personne. Mais évoluant dans l’événementiel, nous sommes souvent confrontés à ces genres de situation. Mais nous les gérons avec responsabilité. Laisse-moi te dire Sita que ces réactions m’ont permis d’ailleurs de comprendre le tempérament des uns et des autres sur une alerte aussi réaliste…, mais bon ! »
Quel a été le but de cette alerte ? As-tu voulu saboter ou pas ?
« C’est un rêve pour tout un acteur culturel guinéen de voir les artistes du pays se produire désormais sur les scènes internationales. C’est le cas chez moi. J’ai été très heureux de voir cette annonce de Djanii Alfa pour le Bataclan. Mais ne connaissant pas ce label qui coorganise l’événement, ma curiosité était d’aller chercher le nom de la structure qui le pilote. Et par la suite, m’assurer de son effectivité dans la programmation du Bataclan.
À ma grande surprise, j’ai découvert que l’événement n’y figurait pas. Aussitôt, j’ai pensé à alerter dans le but d’en savoir davantage et d’attirer l’attention sur un préalable majeur non négligeable dans ce type d’évènement et qui ne pouvait pas passer inaperçu. C’est pour dire que j’étais loin d’être dans la posture de saboter, mais plutôt, d’attirer l’attention de mes frères à ne pas négliger certains détails importants.
Sachez que je suis dans le réseau de diffusion de spectacles en France. Et je suis le Manager du plus grand projet guinéen en cours de réalisation (La Guinée au Zénith) qui figurait dans la programmation de la salle Zénith de Paris 8 mois avant le jour j. »
Le concert de Djanii Alfa vient d’être confirmé par le Bataclan. Tu regrettes vraiment ton acte ? Tu as eu honte à la fin ou pas ?
« (Rire) Loin d’une situation de honte, mais plutôt serein et assumant. Je vous rappelle que je n’ai pas de gêne à donner mon opinion sur des sujets liés aux artistes et aux événements culturels. J’aurai toujours mon mot à dire. Dans la foulée, je suis très heureux. Mon regret se situe seulement au niveau des différentes réactions des acteurs notamment l’équipe de Djanii Alfa et surtout de son Manager (Mousto) qui, quand même, est un ami. Mais laisse-moi te dire que je n’ai pas de sentiment quand il faut donner mon avis sur un fait, c’est ma nature ».
Veux-tu dire que tu es un incompris ?
« Oui, je suis peut-être mal compris, mais moi j’agirai toujours dans le sens du réalisme. Ce qui m’a marqué dans toute cette situation, c’est l’humilité et la réaction de Amadou Tidiane Diallo. »
Qui est celui-là ? 
« Amadou Tidiane Diallo est le responsable de la structure « Créaconcert » qui organise cet événement de Djanii Alfa au Bataclan. Lui et moi, avons eu un échange fructueux et professionnel en qualifiant mon alerte de quelque chose de pertinent et de censé. Aussi, tout en soulignant l’interprétation que les Guinéens pourraient donner à cette alerte.
En ce qui concerne la confirmation du 16 juillet (concert de Djanii Alfa au Bataclan NDLR) je l’ai eue avec lui. Je lui ai également fait part de ma disponibilité si besoin se pose. »
Oui ou non tu seras au concert de Djanii Alfa le 16 juillet au Bataclan ?
« Que ça soit Djanii ou un autre artiste du pays qui preste dans un cadre comme le Bataclan, j’y vais sans doute. Et j’invite à une forte mobilisation pour la réussite de ce concert du 16 juillet. »
SUR LE MÊME SUJET : Jouer au Bataclan ne demande pas un sacrifice humain
Par Sita (Sitanews©)
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
19 − 10 =