Le Center for Applied Human Rights (CAHR) de l’Université de York, grâce à une subvention de l’Open Society Foundations, appelle les artistes et militants du monde entier, à demander un financement COVID-19 pouvant atteindre 3 000 £ (3 750 $).

Le financement est destiné à aider les artistes et activistes à répondre à l’épidémie du Covid-19 et à ses implications pour les défenseurs des droits humains.

Objectifs

Le CAHR reconnaît que les efforts de collaboration entre les activistes et artistes ont le potentiel de fournir des réponses innovantes à l’urgence Covid-19 actuelle, que ce soit sous une forme réactive, thérapeutique ou imaginative.

Le centre sollicite des candidatures d’artistes et d’activistes pour répondre à un ou plusieurs des trois objectifs suivants :

  • Documenter, surveiller et analyser les événements en temps réel.
  • Réfléchir au bien-être, de soi et de sa communauté/organisation.
  • Aller au-delà d’une réponse réactive pour imaginer de nouveaux futurs. Les travaux orientés vers l’avenir pourraient évaluer comment les crises et les perturbations ouvrent de nouvelles possibilités de créativité et d’innovation, ainsi que des mesures régressives et répressives, et / ou s’appuient sur des réponses positives au virus (formes de solidarité locales et mondiales).

Résultats attendus

Les activistes pourraient écrire un journal de bord, faire un podcast hebdomadaire, tenir un blog, etc. Les artistes pourraient travailler dans les médias de leur choix pour répondre à la contribution de l’activiste et / ou à des développements plus larges dans leur pays / région. Le CAHR est ouvert aux suggestions innovantes sur la nature de la collaboration entre les militants et les artistes.

Propositions de projets

Les activistes et artistes doivent postuler en présentant une seule proposition de projet collaboratif ne dépassant pas deux pages et comprenant les éléments suivants :

  • Un bref profil / biographie des artistes et activistes impliqués.
  • Une brève description du projet / programme de travail, soulignant en particulier comment il répond à l’urgence Covid-19 et ses liens avec l’activisme et l’espace civique/politique ; auquel des trois objectifs énoncés ci-dessus il répond ; toute préoccupation relative à la sûreté, à la sécurité et à l’éthique, et la manière de les résoudre s’il s’appuie sur des initiatives existantes ou s’il s’agit d’une nouvelle collaboration, et à travers quels médias / méthodologies il sera mis en œuvre.
  • Les principaux bénéficiaires et publics du projet / programme de travail et pourquoi la méthodologie / le médium est approprié au contexte local.
  • Détails des sources supplémentaires de financement ou de contributions.
  • Les résultats escomptés du projet / programme de travail, à la fois pour les activistes et les artistes.
  • Le montant du financement que vous demandez et une brève justification du montant spécifique demandé sous la forme d’un budget de base et d’une justification des ressources (les frais de subsistance/salaires peuvent être inclus). Il est prévu que la plupart des subventions se situeront entre 1 000 et 2 000 livres sterling. Une justification supplémentaire sera requise pour les bourses plus importantes, jusqu’à 3 000 livres sterling, par exemple, si la demande concerne des groupes d’activistes et/ou d’artistes.
  • Une annexe présentant des exemples de travaux artistiques peut être incluse dans la demande. L’annexe peut être complémentaire à l’application de deux pages.

Si les candidatures doivent être en anglais, les réalisations des activistes et artistes qui sont en partie ou entièrement dans leurs langues locales, sont les bienvenues.

Critères d’évaluation

  • Description claire du lien entre Covid-19 et les réponses au virus, d’une part, et les menaces à l’activisme et à l’espace civique/politique de l’autre, affectant soit les artistes/activistes faisant la demande, et/ou leur pays.
  • Preuve d’une solide relation de travail entre le(s) artiste(s) et activiste(s).
  • Faisabilité et pertinence du projet dans des circonstances difficiles (y compris la prise en compte de la sûreté, de la sécurité et de l’éthique).
  • Preuve d’innovation et de créativité.

Livrables

Les artistes et les activistes devraient eux-même fournir un calendrier pour les résultats de leurs candidatures, le 31 décembre 2020 au plus tard. Les artistes et les militants devraient également soumettre un bref rapport conjoint (deux pages) détaillant les activités entreprises ainsi que toutes les dépenses engagées, avant le 31 janvier 2021.

Toutes les demandes et soumissions doivent être adressées à Piergiuseppe Parisi via mail, à l’adresse : piergiuseppe.parisi@york.ac.uk(link is external), et à Pippa Cooper, à l’adresse pippa.cooper@york.ac.uk(link is external).

Chronologie

Il n’y a pas de date limite fixée pour les propositions – les candidatures seront examinées de manière continue au cours des prochains mois. Le CAHR s’efforcera de répondre aux candidats dans un délai de deux semaines. Les propositions retenues seront sélectionnées par un comité constitué du personnel et des associés de l’ACRV provenant d’horizons divers.

Droits d’auteur

Le droit d’auteur pour les réalisations reste la propriété unique et exclusive de l’artiste et du militant. Les termes de référence/contrats donneront au CAHR le droit limité de reproduire, d’afficher publiquement, de distribuer et d’utiliser autrement les résultats attendus en relation avec le travail du CAHR, et à titre d’exemple de travail commandé grâce à la subvention de l’Open Society Foundations. Le droit d’auteur sera traité en termes de références/contrats développés avec les candidats retenus.

Confidentialité et éthique

Le CAHR discutera de l’anonymat, de la confidentialité et d’autres questions éthiques avec les artistes et les activistes, dans le cadre de projets spécifiques.

Lire l’appel complet [ci-joint en PDF]

 

Lamine BA

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici