Les réseaux sociaux

Bienvenue ! Sitanews.NET passe au peigne fin, les faits marquants de l’actualité culturelle et artistique de la semaine du 5 au 10 octobre 2020 sur l’Afrique et de sa diaspora.  

Douala Music’Art reporté !

Initialement prévue du 26 au 29 novembre cette année, la célébration des 10 ans du Douala Music’Art Festival (DOMAF) est repoussée à 2021. Une mesure de sécurité adoptée par l’État camerounais pour limiter la propagation du coronavirus, serait la cause principale dudit report. A relayé le site Music In Africa.

Malgré le report de la 10e édition de son rendez-vous, l’équipe du DOMAF reste résiliente et elle promet une série d’activités en ligne, en collaboration avec ses partenaires. Ont dit nos confrères.

Alpha Bondy s’adresse aux hommes politiques ivoiriens

Le 31 octobre prochain, les ivoiriens sont conviés aux urnes pour élire leur nouveau Président de la République. En prélude à ce rendez-vous électoral, le reggae man, Alpha Blondy interpelle les hommes politiques sur la situation actuelle de son pays liée à un climat de tension.

« Faisons l’économie des larmes et des vies en allant vers le dialogue, car de toutes façons, le dialogue s’imposera à nous un jour ou l’autre. Le jour où ceux qui provoquent et encouragent les guerres devront se trouver en première ligne, à la tête des hommes qu’ils engagent dans la tourmente, nous verront certainement moins de guerre dans le pays. Seul le dialogue peut emmener les uns et les autres à créer un climat de paix véritable dans le pays ». A-t-il indiqué dans une vidéo sur les réseaux sociaux.

Le festival « Le souffle de l’Harmattan » annoncé en décembre

La 7ème édition du festival international « Le souffle de l’Harmattan », se tiendra du 9 au 12 décembre 2020. Le Burkina Faso, pays à l’honneur sera absent en raison de la sécurité sanitaire. Le thème de cette édition est : L’écrivain en temps de crise ».

Cette rencontre permettra aux participants de réfléchir profondément sur l’avenir des lettres et arts au Tchad en tenant compte des crises qui plombent l’épanouissement de la culture. Nous dit le Journal Du Tchad.

AfriTAM ?

Le célèbre diffuseur de spectacles en Guinée, Tidiane Soumah (PDG des Productions Tidiane World Music) a annoncé cette semaine au cours d’une sortie médiatique, la création d’une plateforme de distribution digitale dénommée African Talent Management (AfriTAM) qui sera financée par un groupe financier mexicain. A relayé la Radio Abeille.

Cette capsule digitale comportera les Ballets africains de Guinée, les groupes Nibaya et Bembeya Jazz National de Guinée. En plus, il faut ajouter 6 artistes dont Sékouba Bambino Diabaté, Alpha Yaya Diallo (ex-bassiste de Doura Barry), N’Faly Kouyaté, Sia Tolno, Sékou Bembeya Diabaté alias Diamond Fingers et Maciré Sylla. Selon nos confrères guinéens.

Tidiane Soumah dans sa communication a justifié ce pactole du vouloir vendre la culture guinéenne à l’extérieur en créant un pont d’échanges culturels dans 80 villes au monde.

Le Congo Jazz Band a brillé au festival des Francophonies

La 37e édition du festival des Francophonies de Limoges déroulée du 23 septembre au 4 octobre 2020 a été marquée par l’incroyable performance scénique du Congo Jazz Band. C’est un des spectacles mis en scène par Hassane Kassi Kouyaté et écrit par Mohamed Kacimi. A écrit Africultures.com.

(Photo) Congo Jazz Band

Retenez que le Congo Jazz Band est l’histoire d’une promesse et le metteur en scène Hassane Kouyaté entend utiliser le théâtre pour parler de l’Histoire de l’Afrique. Dans une interview il disait vouloir investir encore plus avant le passé de l’Afrique de manière générale et tout particulièrement la période des guerres.

Avec ce Congo Jazz, c’est incontestablement une manière de mettre sa patte sur le festival et lui donner une nouvelle orientation. Ce spectacle est aussi une expression d’un courage et d’une détermination. Lisez l’intégralité de cet article sur Africultures.com.

C’est tout pour cette semaine. Nous vous donnons rendez-vous le samedi prochain pour un autre numéro.

SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
26 ⁄ 13 =