Les Cauris, ça vous parle ? Ces coquillages extraits des fruits nautiques qui au fil des siècles, se sont enfilés dans la fibre culturelle, voir spirituelle assumant un aspect symbolique et rituel dans les sociétés  africaines.

Ces petits coquillages sont utilisés pour obtenir un oracle. Sauf que désormais, ils deviennent le nom d’une marque de vêtements (Cauris) et d’un label (Cauris Productions). C’est l’initiative d’un jeune guinéen très réputé dans le monde socioculturel, BADJOHN BANGOURA, un passeur de disques devenant ainsi un business man, propriétaire d’une grosse marque. Super!

« Cauris c’est la marque d’échangeS, la marque de nos racines et de nos différences, la marque qui nous ressemble, qui nous unifie, qui nous initie, la marque d’ici et d’ailleurs. Enfin, Noir et Blanc, une seule en toutes ». Indique BADJOHN.

« Cauris » n’est pas que vêtements ou maison de Production mais c’est aussi, la marque d’appareils électroménagers et de denrées alimentaires. Le projet est grand et se veut transcendant au-delà des frontières guinéennes.

Depuis 2010, ce projet est soumis à évaluation d’impact du monde des affaires à Conakry. Très confiants à leurs produits, BADJOHN et ses partenaires entendent lancer très bientôt sous de belles auspices, la marque « Cauris ». Bonne chance !

Cet élément est un publirédactionnel

Sitanews

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici