Les réseaux sociaux

L’expérience dans nombreux pays du monde montre que là où les politiques échouent le plus souvent, les artistes y réussissent généralement.

Si la paternité des crises en Guinée est d’habitude imputée aux autres forces vives de la nation tels les politiques, il faut reconnaître que des artistes, par leurs prises de position tranchées ou perplexes, se font passer pour des ridicules aux yeux du peuple pour lequel ils sont censés défendre. Comme pour dire qu’un artiste, c’est la voix des sans voix; c’est la voix du bas peuple.

Depuis des jours la situation post-électorale est tendue en Guinée : des dégâts matériels, des blessés et des pertes en vies humaines sont enregistrés. Un théâtre fastidieux qui inquiète plus d’un. Dans l’ensemble, le corps artistique ne se montre toujours pas ému. Aucune déclaration conjointe émanant de lui qui condamne les actes de violences et des cas de mort dans le pays. Quelques-uns se contentent des publications de désolation et des vidéos en direct exprimant leur courroux. Faites un bloc.

Chers(e)s artistes réagissez ! Vos fans vivant dans les quartiers pourraient bien vous écouter. Essayez ! Tentez cher(e)s artistes ! Vous avez un rôle important à jouer dans cette situation d’horreur ! Faites-vous attendre ! S’il y’a carnage et l’instabilité dans le pays, vous ne verrez personne dans vos spectacles. Alors, faites quelque chose. Ecartez vos considérations ethniques et régionalistes. Mettez en avant, l’interêt de la nation. Sinon le bateau va chavirer et tout le monde va sombrer.

Cette fois, nous ne sommes là pour parler de la dissension artistique. Mais plutôt de la vie de la nation. C’est bien que plusieurs artistes et non des moindres ont contribué par leurs actions peu honorables, souvent totales et par leurs prises de positions ethniques ou régionalistes, à exacerber la quiétude sociale. Ils ont surfé dangereusement entre microphone et politique. Mais au moment où nous sommes, l’heure est grave. La case est entrain de brûler. Réagissez cher(e)s artistes !

SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
4 × 7 =