Les réseaux sociaux

Bienvenue sur Sitanews.NET. Nous espérons que vous avez très bien profité de vos vacances ! Alors, au compte de cette nouvelle saison, voici le premier numéro de notre revue de presse. Nous passons au peigne fin, les faits marquants de l’actualité culturelle et artistique de la semaine (30 août au 5 septembre) en Afrique et de sa Diaspora.

Chadwick Boseman ne tournera plus

La nouvelle a plongé les mordus du cinéma dans une profonde consternation. Le principal acteur du célèbre film Black Panther, Chadwick Boseman, a tiré sa révérence. Le décès de l’acteur américain a été annoncé le vendredi dernier par sa famille et un communiqué publié sur les réseaux sociaux et dans la presse est venu confirmé la nouvelle. Paix à l’âme de l’acteur !

Chadwick Aaron Boseman est né le 29 novembre 1976 à Anderson (Caroline du Sud).

Ce super-héros dans Black Panther et qui avait connu un énorme succès planétaire en 2018, « serait mort à l’âge de 43 ans d’un cancer du côlon ». Selon le communiqué.

Salif Keita revient…

Salif Keita inspiré que jamais ! Le chef de file de la musique malienne a dévoilé la semaine dernière, son tout nouveau clip bien rendu.

Intitulée Baraye, cette nouvelle vidéo de Salif très prenante est réalisée par Bool’M et la production est signée par Djessou Mory Kanté. Ont relayé nos confrères du site malien, Bamadacity.com.  Le lien : https://www.youtube.com/watch?v=_PcKBtz_o78

A signaler que le célèbre chanteur malien a sorti ce clip après avoir soufflé sa 71ème bougie le 25 août dernier.

Akon pose la première pierre de sa cité au Sénégal 

Nos confrères du site Africanews ont annoncé la pose de la première pierre le 30 août dernier de Akon City au Sénégal, une merveilleuse architecture toute en courbe qui va comporter à la fois, des studios de cinéma, hôtels et centre d’affaires.

Le rappeur, producteur d’origine sénégalaise de 47 ans  a choisi le petit village de Mbodiene, à 100 km au sud de Dakar, pour ce projet de ville futuriste estimé à 6 milliards de dollars américains. Akon entend faire du Sénégal une porte d’entrée vers l’Afrique.

Tiken Jah prévient…

Face à la tension qui anime la classe politique ivoirienne, Tiken Jah attire l’attention sur ce qui est à la base de la division dans le pays. Cela, en rappelant les milliers de morts qu’il y a eu entre 2010 et 2011 dans le pays de la lagune ébrié. Cette communication « tranchante » du reggae man a été décrypté par nos confrères du site La Vraie Info.

« Tant qu’il y aura des GOR, ADOOR, BOR, AOR, MOR, SOR et consorts, la réconciliation ne fera que s’éloigner de jour en jour.

IVOIRIENNES, IVOIRIENS, LA COTE D’IVOIRE N’A BESOIN QUE DES COR, COTE D’IVOIRE OU RIEN..

Tant qu’il y aura des GOR, ADOOR, BOR, AOR, MOR, SOR et consorts…

Il n’y aura que des pro-Gbagbo, des pro-Ado, des pro-Bédié, des pro-Affi, des pro-Mabri, des pro-Soro…

Tant qu’il n’y aura pas de pro-Cote d’Ivoire

Il n’y aura pas de pro-democratie… Le jour où le peuple privilégiera les intérêts de la Côte d’Ivoire, au détriment de ceux des individus qui se croient indispensables…

Le jour où Gor, Adoor, Bor, Aor, Mor et Sor s’uniront et crieront COR, Côte d’Ivoire Ou Rien, la Côte d’Ivoire gagnera face à des individus prêts à la massacrer pour leur pouvoir…. », a dit Tiken.

C’est tout pour cette semaine et nous vous donnons rendez-vous le samedi prochain pour un autre numéro.

SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
24 ⁄ 12 =