Les réseaux sociaux

[Erratum] The street Life à l’entrepreneuriat, un joli défi que s’était lancé le groupe Degg J Force 3. Vivre libre et indépendant, telle est la grande philosophie des frères M’baye. ©Sitanews revient sur le parcours express et très audacieux du groupe le plus entreprenant du milieu urbain en Guinée, DJF-3.

Musiciens talentueux et engagés, les rappeurs Moussa et Ablaye M’BAYE ont créé en 1997, DEGG J FORCE 3.

Rapidement, ils deviennent le groupe phare de la musique urbaine en Guinée et un symbole de réussite musicale, d’émancipation et de responsabilisation de toute une jeunesse. Révélé au grand jour en 1999 à travers la compilation Afrik Hard-Core, le groupe se depuis en Guinée, en Afrique de l’ouest et au Canada.

La musique dans la peau

 Ablaye et Moussa avaient écrit plusieurs pièces pendant leur jeunesse. Lors d’un séjour à Dakar, ils se mettent au défi d’enregistrer un premier  album; en seulement quelques mois, Degg J entre dans la légende avec un record de ventes de plus de 78,000 exemplaires de l’opus intitulé Mach’Allah’ et devient depuis LA référence pour la génération artistique actuelle.

Des dizaines de prix sont venus récompenser leurs efforts sur la scène africaine et le groupe, fort de sa solide réputation et de la qualité de ses

productions, a participé à plusieurs projets caritatifs pour contribuer à changer leur monde, en plus d’organiser des festivals et de produire plusieurs artistes guinéens.

Catalyseurs

DEGG J n’est pas le premier groupe de musique urbaine à Conakry mais grâce à lui, le rap et ses rythmes corollaires forment maintenant une véritable industrie culturelle et artistique en Guinée.

Acteurs chevronnés de la société civile et chefs d’une entreprise culturelle florissante dans un contexte où les infrastructures culturelles se font rares en Guinée, Moussa et Ablaye s’investissent dans la formation et la professionnalisation des jeunes du milieu culturel urbain. Ils servent d’exemple pour les jeunes africains qui aspirent à changer leurs conditions de vie, malgré un climat socio-politique et économique difficile où la jeunesse croupit sous le poids du désœuvrement. Grâce à leurs efforts, le Studio Mach Allah est aujourd’hui une référence au-delà des frontières et les talents se bousculent aux portes du label Meurs Libre Prod (MLPJ.

Des projets de distribution numérique et une plateforme d’écoute en streaming verront bientôt le jour, en même temps que« DYNASTIE», l’album qui concentre tout le talent des frères M’Baye, afin que la culture urbaine demeure indépendante et que ceux qui prendront la relève puissent avoir des références pour mesurer leur progression. Skandal et Moussa sont persuadés que la culture reste un levier de développement capital en Guinée et dans l’Afrique toute entière.

Solidaires

DEGG J, c’est aussi l’engagement social et humanitaire. Depuis plusieurs années, Ablaye, Moussa et leur frère Abdou distribuent du matériel didactique et médical en Guinée, au Bénin et au Togo, à travers leur association humanitaire 7ème Continent, en collaboration avec l’association française Ouest Africa Solidarité.

Dotés d’un tempérament combatif, persévérants et faisant preuve d’abnégation, les créateurs du label des musiques urbaines participent également à la lutte contre le VIH/SIDA et le paludisme en Guinée. Le premier acte fort de lutte contre le virus EBOLA a été posé et piloté par le groupe à travers le single « Un geste pour la vie – #StopponsEBOLA », en réunissant toutes les générations et sensibilités artistiques guinéennes.

DYNASTIE       

Les origines

La musique hip-hop en Guinée fut pendant des années le seul outil de dénonciation des travers de la société et des agissements de gouvernants corrompus et cyniques. Plusieurs artistes et groupes engagés comme Kill Point, MCO et Légitime Défense ont ouvert le chemin à travers des textes puissants sur des sonorités hard-core.

La culture urbaine s’est fait une place dans l’industrie musicale guinéenne dans une lutte digne des guerriers les plus téméraires que l’Afrique ait connu. En effet, lorsque la jeunesse mondiale faisait du rap un vecteur de communication, de participation à l’éducation de masse et d’émancipation, en Guinée une jeunesse censurée peinait à avoir voix au chapitre car il n’existe qu’une radio et une télévision d’État peu enclines à la critique et aux propos allant à l’encontre des propagandes officielles.

Nonobstant ce qui semblait être un combat perdu d’avance, les artistes   s’organisent et enregistrent des albums de qualité moyenne en faisant la queue devant l’unique studio d’enregistrement à la portée de leurs bourses, tandis que pour quelques chanceux ce sont des jours de voyages en taxi-brousse pour un studio à Dakar ou Abidjan. Les albums sont distribués par un réseau très confidentiel, sans promotion vis-à-vis des médias, mais avec le soutien total de ce qu’il convient d’appeler ‘le Ghetto’.

Très tôt, DEGG J prend part au combat pour l’émergence d’une jeunesse guinéenne appauvrie par des dirigeants peu soucieux  de son devenir, en formant un trio qui va positivement graver son nom dans l’histoire de la musique guinéenne. Moussa, Ablaye (a.k.a Skandal) et Moussa Camara (a.k.a Tupac) révolutionnent la musique urbaine au pays en jouant sur les différentes sensibilités des membres du groupe.

Auteurs-compositeurs et interprètes polyglottes, ils excellent dans les tendances rap/reggae/dancehall tout en puisant leur inspiration dans les mélodies ouest africaines. Ils marient majestueusement les instruments traditionnels (percussions ouest-africaines, guitare mandingue et kora) aux sonorités résolument modernes, pour offrir aux mélomanes une musique unique, contagieuse, un hip-hop sauce africaine.

https://www.youtube.com/watch?v=dMuMjxQpfW8

« DYNASTIE », le nouvel album de DEGG J, est une œuvre majeure. Cette fois-ci encore, ils reviennent avec des textes teintés d’amour, d’égo trips et d’éveils de conscience des masses populaires. Sur des beats « old-school – new school » et afrobeat aux gimmicks tenaces et aux mélodies captivantes à base de guitare mandingue, tradition et modernité se côtoient pour livrer des pièces originales et contagieuses.

Après avoir parcouru le monde et collaboré avec la crème des acteurs de l’industrie musicale, le groupe, désormais représenté par Moussa & Skandal, délivre un opus tout à la fois joyeux et mélancolique, à l’image du continent africain.

Dans un style qui n’a pas d’égal, le duo s’évertue à rester dans l’esprit du combat qu’ils ont mené jusqu’ici: faire de la musique un moyen d’exprimer le ressenti des sans voix et la fierté des origines en y incorporant les sonorités et valeurs du terroir et un livre ouvert sur le monde.

En l’occurrence, dans cet album enregistré entre Paris, Montréal, Dakar, New York et Conakry, le duo déverse toute la rage de la jeunesse africaine sur des titres comme « Mr la bêtise »; ses égo trips dans « Tell them » et « Gnakry Kingdom »; sa joie dans des morceaux tel que « Ça me dit »; sa mélancolie dans «M’évader»; Skandal chante avec brio dans «Mi amor», un titre qui fera bouger les nostalgiques de « Cri du cœur ».

L’album « DYNASTIE » met en avant les tendances les plus en vogue mais, de par les arrangements musicaux et les thèmes abordés, c’est un travail résolument destiné à l’international et c’est avec honneur qu’il sera le porte étendard du tricolore guinéen, parce que l’œuvre est faite pour tous mais en puisant dans les joies et les peines du peuple guinéen.

Lien important : https://www.youtube.com/watch?v=ATVeWzH_3G8

DEGG J FORCE 3 BANKHI S.A.R.L

C’est une société de droit guinéen évoluant dans le secteur de l’industrie culturelle et créative.

Au cours des dix dernières années, la société Degg J Force 3 Bankhi à travers ses structures spécialisées Meurs Libres Prod (MLP) pour la production artistique, événementielles et les studios Mach Allah ( pour les enregistrements d’artistes et communication institutionnelles, a initiée, exécutée plusieurs événements, projets, campagne de sensibilisation, plaidoyers, lobbyings et de promotion de tout genre.

Discographie

*SAGA Hip-Hop – Compilation Afrik Hard Core (2000)

*MachAllah – Album (2001) – Cri de Coeur (remix), Kiridi, Wo era so

https://www.youtube.com/watch?v=UP2lQlGBzfo

*Jusqu’au Bout avec SILATIGUI – Album (2005) – des hauts et des bas

https://www.youtube.com/watch?v=QjrX87N2hyE

*Gbin Gbin So – Single 2007

https://www.youtube.com/watch?v=y7XbQrwnXxk

*Reste Indépendant – Album (2009) – Music my life, Coup de gong

https://www.youtube.com/watch?v=UuWe0xnrpx8

*Débrouillard – Album (2012) – Bal poussière, Nwamanè, Live avec Fodé Baro

https://www.youtube.com/watch?v=5-MIaTRqQvU

*Degg J Force 3 – Album live (2012)

*Dynastie – Album (2016-2017)

https://www.youtube.com/watch?v=6k1W2G47-RA

Collaboration

*Cri de Coeur avec Freddy (Daara J) et Rifo (Kanfory Clan)

Le lien : https://www.youtube.com/watch?v=9MyI4MZxndI

-Album Jusqu’au bout avec Silaigui, Banlieuz’art, Instinct Killers, Sekouba Bambino, Fodé Baro, Tiken Jah Kakoly, Mory Kanté, Baponga, William Baldé/

Le lien : -Coup de Gong avec Yanis Odoua. Le lien : https://www.youtube.com/watch?v=sLSqHkW3PSM

-Put your hands up avec Admiral T, Duggy Tee, Didier Awadi, Takana Zion, etc… Le lien : https://www.youtube.com/watch?v=Zb4bKeeBadc

Support : Press book du groupe

SITANEWS


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
29 + 29 =