Ça y est ! MHD vient de bénéficier ce jeudi 16 juillet d’une liberté provisoire mais sous contrôle judiciaire.

Rappelons que le jeune rappeur a passé plus d’un an et demi en prison. Le prince de l’afro trap est accusé d’avoir pris part à une bagarre conduisant à la mort d’un jeune de 23 ans, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018 à Paris. 

La justice a donc finalement accepté de le remettre en liberté provisoire en attendant la tenue d’un procès permettant de situer la responsabilité du crime commis.

Si l’AFP a relayé très tôt la nouvelle, nos sources proches de la famille du rappeur en France nous ont aussi confirmé la libération du chanteur.

SITANEWS, Paris

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici