En dépit de multiples reports liés notamment à la Covid-19 et à la crise socio-politique dans le pays, la première édition du Festival des Arts de la Forêt (FAF) se tiendra enfin du 19 au 24 janvier 2021 à N’zérékoré (Guinée forestière). Rassurent la structure Nord Communication et ses partenaires, au cours d’une conférence de presse organisée le samedi dernier à Conakry.

Les organisateurs promettent un programme riche, festif et alléchant sur 6 jours de joie et de fiesta dans la plus grande convivialité. Ils annoncent que cette première édition sera caractérisée par la diversité des activités et la promotion de la culture forestière qui selon eux, à un énorme potentiel qui mérite d’être mis en valeur. A cela, s’ajoute la formation des jeunes, un aspect très important.

Parmi les activités prévues, il y aura un panel, des expositions et l’art culinaire propre à la région forestière. Aussi, une cross populaire et une marche blanche pour la paix ainsi que des spectacles vivants rendront l’utile à l’agréable. N’zérékoré, la ville d’hospitalité, va vibrer durant des jours aux rythmes de la musique urbaine, folklorique et populaire.

Les organisateurs affirment que ce festival sera animé par une vingtaine d’artistes locaux dont Seny Malemou et le groupe Banlieuz’art. Mais la grande tête d’affiche de cette première édition est la star ivoirienne Ariel Sheney qui viendra à N’zérékoré avec ses compatriotes humoristes : Boukary et Le Magnific.

Selon le commissaire général du FAF, Alice Doré, cet événement qui a pour thème central « Entrepreneuriat, solution au chômage et à l’immigration clandestine », sera mis à profit pour former 300 jeunes de la région.

Doré et son équipe prévoient également d’offrir 4 latrines publiques à la commune de N’zérékoré. Ce geste sera suivi par l’assainissement d’une grande partie de ladite ville cosmopolite.

Présent à la conférence de presse, le Député uninominal de N’zérékoré, Zoupé Zogblémou qui est également le Président de la Commission d’Organisation du FAF, se dit très satisfait du projet.

« L’autorité de la ville est disposée à l’accueillir à bras ouvert. Et personnellement, je m’engage pleinement pour la réussite de cette messe culturelle en forêt », assure-t-il.

Ibrahima Soya (SITANEWS, Conakry)

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici