Malgré le Covid-19, la Fête de la musique a été célébrée dans plusieurs pays du monde. En Guinée, l’occasion a été mise à profit pour rendre un vibrant hommage aux icônes de la musique guinéenne décédées récemment. Il s’agit plus particulièrement du Griot Électrique Mory Kanté et le Virtuose Guitariste Ansoumane Camara « PETIT CONDÉ ». Ça été une véritable réussite en termes d’organisation et d’impact émotionnel.

SITANEWS© revient en détail, sur les deux gros évènements virtuels ayant honoré en vrai, les illustres disparus.

UJACGUI fait parler son coeur 

Le 22 mai 2020, décédait Mory Kanté, la légende de la culture africaine de Guinée. Ce décès très surprenant a affecté la quasi-totalité de l’écosystème culturel mondial. Ce qui a valu à l’homme de bénéficier d’un vibrant hommage en Guinée et à l’international.

Mory Kanté a su porter durant des décennies, la charnière de la musique africaine sur des grandes scènes internationales. Sa mort est survenue au moment où l’humanité est confrontée à une période de crise sanitaire, marquée par la pandémie du Coronavirus dont la puissance mortifère inquiète tout le globe. D’où l’obligation de la famille éplorée et l’État guinéen à travers le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, à organiser une cérémonie funèbre dans la stricte intimité. Le son de la kora et du balafon suivi des louanges des griots, des témoignages bouleversants ont caractérisé les obsèques de celui qui a décroché le disque d’or et remporté le prix de « meilleur album francophone des victoires de la musique » en 1988. La chanson « Yéké Yéké » fut le véritable déclic de Mory Kanté en faisant une vente astronomique de 5 millions d’exemplaires.

Au regard du grand parcours exceptionnel de l’artiste, l’Union des Journalistes et Animateurs Culturels de Guinée (UJACGUI), a donc décidé de lui rendre un hommage mérité à travers l’organisation un CONCERT VIRTUEL ce 21 juin, Fête Internationale de la Musique.

En effet, ce concert a connu la participation d’une centaine d’artistes et de personnalités de la Guinée, y compris ceux de la sous région africaine, de l’Europe et de l’Amérique.

Durant toute la soirée, des grands hommes de la culture comme Salif Keita, Theirno Monènembo, Fodéba Isto Keira, Jean Baptiste Williams ont honoré la mémoire de l’illustre disparu par des témoignages émouvants, ainsi que des artistes pros et émergents par leurs prestations époustouflantes des artistes, des grands reportages pleins d’émotions.

Ce CONCERT VIRTUEL était diffusé en PAD sur CIS TV en synchronisation avec plusieurs autres médias dont West Africa TV, Kalac Radio, Nostalgie Fm, Sabary Fm, Ta Tv et bien d’autres. Cela, sous la direction d’un grand plateau télé animé par séquences par des journalistes culturels : Ansoumane Djessira Condé, KDK, Saidou Traoré, Séné Diallo, Mimiche Diabaté, Aila Barry, Elmazo.

Tenez bien ! Ce CONCERT VIRTUEL a duré de 22 heures à 6 heures du matin.

« L’objectif général de ce CONCERT VIRTUEL est d’honorer la mémoire de porte-étendard, Mory Kanté, celui qui a su porter de loin le treillis national. Aussi, l’idée est d’immortaliser l’homme par ces images qui resteront toujours dans les archives. Au-delà, le but c’est d’inciter l’État à accompagner et honorer les gloires de leur vivant. Aussi, établir un échange d’expériences et de compétences entre les artistes guinéens et ceux des autres pays qui ont participé à ce projet. L’UJACGUI voudrait à travers ce concert virtuel, créer une sorte d’émulation au niveau de la nouvelle génération à emboiter le pas des icônes ». Nous a fait savoir, Mamadou Samba BAH, Président de l’UJACGUI.

A signaler que sur la RTG (Radio-Télévision-Guinéenne), un autre concert virtuel en hommage au Guitariste PETIT CONDÉ a accroché les guinéens toute la journée. C’est une initiative de la structure Horizon Sound System en collaboration avec la Section Culturelle de la RTG.

Sur la scène, plus de 20 artistes de la musique urbaine et populaire ont tour à tour défilé avec l’accompagnement du Groupe Standard de Petit Condé. L’émotion était aussi grande de ce côté ! De passage, la mémoire de Kadé Diawara, Kerfalla Kanté, Kany Dambakaté et d’autres grands artistes arrachés à l’affection des guinéens a été vivement honorée.

Dans l’ensemble, cette 38ème édition de la Fête de la musique a été un carton plein en Guinée. Vivement la prochaine !

SITANEWS©

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici