Une kyrielle d’artistes guinéens se produira sur une même scène en décembre prochain pour rendre hommage à l’immense artiste sud-africaine Miriam Makeba surnommée « MAMA AFRICA » décédée le 9 novembre 2008 en Italie. C’est une initiative de Sol’iyo Académie en collaboration avec l’ambassade d’Afrique du Sud en Guinée sous le magistère du Ministère des sports de la culture et du patrimoine historique (MSCPH).

Cet événement culturel de grande portée dénommé « MIRIAM MAKEBA DAY’S » se déroulera en deux temps : le 5 DÉCEMBRE À L’HÔTEL PALM CAMAYENNE et LE LENDEMAIN À LANDRÉAH CENTRE à Conakry pour un spectacle grand public.

Ces manifestions culturelles seront l’occasion pour honorer également la mémoire du célèbre artiste, percussionniste guinéen Fatiha Kouyaté « Papa Kouyaté » mort le 10 août 2020.

(Affiche) MIRIAM MAKEBA DAY’S

Les autorités et citoyens sud-africains vivant sur le sol guinéen, ainsi que des personnalités du pays sont attendus à ces rendez-vous qui célébreront la mémoire de la voix légendaire du continent africain, Miriam Makeba.

Ces concerts-hommage à MAMA AFRICA viennent raffermir les liens d’amitié et culturels entre la Guinée et le pays de Nelson Mandela. 40 artistes sont programmés cette année pour rendre un vibrant hommage à Miriam Makeba dont les Sorciers de Papa Kouyaté, les Pagbossé, les Massebala et le cirque Tinafan. L’ « Amazone » Sayon Bamba profitera de l’osmose pour interpréter des chansons très célèbres de son idole, Miriam Makeba. C’est un événement majeur et exceptionnel à vivre en décembre à Conakry.

Rappelons que la première édition de MIRIAM MAKEBA DAY’S en 2018 a été rehaussée de la présence remarquable de Bongi (Afrique du sud), Luedji Luna (Brésil) et Pepe Oleka du Benin. Ce fut un succès phénomène en termes de mobilisation et de qualité du spectacle. Ces artistes en tandem sur scène, sont passées en revue quelques titres phares de Miriam Makeba. C’était captivant !

Lien important : https://www.youtube.com/watch?v=RggTJofP2ck

« Cette année, je voulais présenter la culture guinéenne et travailler plus avec des instruments traditionnels de notre pays, même ceux qui sont méconnus du grand public. Donc, cette fois, c’est un travail encore plus intimiste qui est différent de ce qu’on a déjà fait les années précédentes », nous confie Sayon Bamba, la principale organisatrice de MIRIAM MAKEBA DAY’S.

Miriam Makeba  née le 4 mars 1932 à Johannesburg s’est naturalisée guinéenne dans les années 1960, puis citoyenne d’honneur française en 1990. Elle fut militante et symbole de la lutte contre l’apartheid. N’est-ce pas, mérite-t-elle d’être célébrée en Guinée, un pays qu’elle a tant aimé ?

SITANEWS©, Conakry

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici