Enfin, un geste pour soulager les acteurs culturels guinéens en cette période de crise sanitaire (Covid-19) dans le pays. Le ministère guinéen en charge de la culture vient d’annoncer ce week-end à travers son Secrétaire général, Fodéba Isto Keira, un programme d’aide à la grande famille culturelle guinéenne dont le montant global dit-il, tourne à peu près autour de 15 à 20 milliards de francs guinéens.

La bonne nouvelle a été annoncée ce samedi soir au cours du Téléthon organisé sur le plateau de la RTG en synergie avec Espace Tv, Cis Média, Kalac Tv. Ce Téléthon consiste à lever des fonds pour la riposte contre le Coronavirus.

Par ailleurs, durant son intervention dans l’émission, M. Keira a apporté quelques détails relatifs au programme d’aide annoncé.  « Au niveau national, nous avons une panoplie de mesures comme l’allègement des charges liées à l’organisation des spectacles (…). Mais aussi, au niveau de la société de gestion collective des œuvres de l’esprit. C’est-à-dire, le BGDA (Bureau Guinéen des Droits d’Auteur NDLR). Quand on dit culture, ce n’est pas seulement la musique. C’est un grand C. dont font partie le patrimoine historique, la direction des livres, la lecture publique, les griots, le secteur des musées, des arts plastiques, des spectacles vivants etc. Donc, nous sommes à peu près dans l’ordre de 15 à 20 milliards GNF. Nous sommes en train de faire des recoupements, évidemment des directions sectorielles. Ensuite, nous travaillons sur un document que nous allons remonter au niveau de la Primature ». A annoncé le Secrétaire Général du ministère guinéen en charge des sports, la Culture et du Patrimoine Historique.

Au bout du fil, M. Keira a exprimé la volonté de son département à aider les hommes de culture : « Nous, nous estimons en tant que spécialistes du domaine, que la culture est contenu dans les PME. Car, elle est considérée comme ce que nous appelons les économies créatives, elle crée de l’emploi et elle renfloue les caisses à travers les redevances. Nous en sommes conscients. Nous allons donc rapidement déposer ce document du plan d’urgence au niveau du gouvernement ».

Pour finir, Fodéba Isto Keira a également annoncé la mise à disposition d’un fond spécial pour venir à bout des différents secteurs culturels. Ensuite, il a ajouté  « que le ministère en charge de la culture a activé le processus de paiement des droits d’auteur qui est très avancé et qui se trouve d’ailleurs entre les ministères de Budget, de l’Économie et des Finances.

Dans les démarches administratives, les autorités en charge de la culture disent avoir demandé au gouvernement d’alimenter le Fond de Développement des Arts et de la Culture – FODAC qui va à son tour, travailler avec les acteurs.

A quel moment cette grosse aide très attendue par les acteurs culturels va tomber. La question reste entière.

Henriette Haba (Sitanews, Guinée)

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici