Incontestablement, Yeleen est le groupe qui a révolutionné le rap en terre burkinabé dans les années 2000. Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, mais Smarty et Mandowé ont toujours serré les coudes. De succès en succès, le groupe était devenu au fil des ans, l’étoile filante du rap ouest-africain. De son premier opus ’Juste 1 peu 2 lumière’’ en 2000 au cinquième, ‘’Rédemption’’ sorti en 2010, le groupe s’est imbibé de triomphe. Une réelle consécration véloce. Ce qui lui a conféré plusieurs grands prix dont celui de Kundé d’Or (2007), Kora All African Music Awards (2002), des distinctions honorifiques qui motivent Smarty et son binôme pour une persévérance redoutable.

Comme nombreux autres grands groupes, le succès de Yeleen le conduit tout droit vers le mur en 2011. L’heure de la dislocation ! Les projets sont gelés, la trêve, les fans impactés, les langues se délient. Grosse déception !

« Chemin de l’Exil », « le Sentier de la Tragédie » furent quelques chansons du groupe ayant connu un succès inimaginable à travers le continent. Ce qui amène le groupe en tournée en 2003 en Afrique et en Europe.

Liens importants : https://www.youtube.com/watch?v=XktUvOow0RE 

Lire Aussi : https://www.youtube.com/watch?v=Xmoq9Gqcskg

En rappel, Yeleen a sorti 5 albums – « Juste un peu de lumière » (2001); « Dieu seul sait » (2003); « Dar es salam » (2007); « L’Œil de Dieu » (2009); et « Rédemption » sorti en 2010.

Amadou Kanté (Sitanews, Burkina Faso)

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici