A cause de la situation sanitaire (Covid-19) en Guinée, la grande chanteuse Hadja Kadé Diawara n’a bénéficié qu’une cérémonie de funérailles frugale.

Décédée le vendredi 24 avril 2020 des suites de maladie, l’archange du mandingue comme l’appelait la presse, a regagné ce dimanche matin sa dernière demeure à Conakry.

La levée du corps à l’hôpital Ignace Deen et l’inhumation au cimetière de Cameroun à Conakry, se sont déroulées dans la stricte intimité familiale et d’une poignée des proches de la défunte.

Lire Aussi : Adieu N’nah Kadé Diawara, la grande voix du mandingue !

Retenez que c’est une grande figure emblématique de la musique que la Guinée vient de perdre. De 1960 à son dernier souffle, elle était membre de l’Ensemble Instrumental National de Guinée. Ayant une voix inaltérable, Kadé Diawara fut la choriste favorite de feu Sory Kandia Kouyaté, une autre légende de la musique mandingue.

Lire Aussi : Décès de Kadé Diawara : Tierno Monénembo dans l’émoi !

Paix à l’âme de nos illustres disparus. Amen !

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici