Les réseaux sociaux

La Fondation Abdou Mbaye (FAM) avait annoncé en toute urgence en début d’année, une chanson collective en faveur de la paix et l’unité en Guinée. Sur le projet, une belle kyrielle d’artistes du pays avait accepté de participer en posant la voix. Parmi ces vedettes de la musique populaire et urbaine, on peut citer entre autres : Kandia Kora, One Time, Levi Bobo, Soul Bang’s, Sékouba Bambino Diabaté, Degg J Force 3, Singleton, Banlieuz’art, Seny Malomou, Djanii Alfa, Steeve One Locks, Alphadjo Dara, Petit Kandia etc. La chanson a été peaufinée en bonne et due forme par Akatché (le beatmaker favori de nombreux grands chanteurs de la sous-région ouest africaine). Après dix mois de silence, Abdou Mbaye veut maintenant donner suite à son projet ambitieux qui n’a que trop duré dans le tiroir. Pourtant, son annonce en janvier a suscité beaucoup d’engouement et d’attention. Mais aussi, elle a soulevé des poussières et fait couler beaucoup de salive ainsi que d’amples critiques dont elle a énormément souffert.

L’idée du projet est d’engager en chanson, une vaste campagne de sensibilisation des guinéens sur l’unité et la paix. C’était nécessaire ! Le pays comme toujours, était embrasé. La situation socio-politique était tendue. Même maintenant, la situation perdure toujours à cause du scrutin présidentiel du 18 octobre. Ce qui veut dire que le projet musical de la Fondation Abdoul M’baye est encore d’actualité. Sur le sujet, Abdou Mbaye (le patron de la FAM) nous donne des nouvelles : « Nous venons de finir le clip. Ils sont entrain de faire le montage. Nous avons rajouté beaucoup d’autres artistes ».

Question : quel impact aura-t-il ce projet sur les citoyens guinéens assoiffés de connaître aujourd’hui le résultat des élections présidentielles ? En attendant que la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) ne se prononce, les esprits s’échauffent, l’électricité est en l’air, la cité « bouillonne » sous l’effet de la politique. En tant que leaders d’opinion, les artistes ont un rôle très important à jouer en cas de crise dans le pays. C’est dans cette optique s’inscrit à nouveau la Fondation Abdou M’baye au-delà de son combat pour la cause de la jeune fille et des personnes à mobilité réduite, l’assainissement, l’éducation, l’entrepreneuriat féminin. Dans la stratégie, toutes les stars de la filière musique guinéenne ont convergé leurs forces et influences pour tonifier ce projet qui milite pour la quiétude sociale.

« La sortie de ce morceau n’arrange point certains politiciens ni certains leaders d’opinion parce qu’ils voient un obstacle à l’ethno stratégie qu’ils développent depuis des années pour maintenir le peuple dans l’ignorance, dans des conditions précaires et dans la méfiance du prochain. A nos yeux, nul n’est Soussou, Peul, Malinké ou Forestier car nous estimons que sur aucun document administratif, il n’est mentionné “ETHNIE”. On y voit clairement écrit NATIONALITÉ. Le morceau que nous avons enregistré, parle au peuple mais pas au politicien. C’est un appel à la conscience citoyenne, nous voulons faire comprendre au peuple de ne pas ou plus se laisser distraire par des discours de division, incendiaires et communautaristes. (…) Notre musique est surtout adressée à ceux qui tuent nos frères et sœurs (…). A mentionné de passage dans un communiqué rendu public en janvier, la FAM.

Dans son plan, va-t-elle simplement se limiter à la production d’une simple chanson ? Une tournée dans tout le pays va-t-elle suivre avec les artistes du projet ? Attendons de voir !

Rappelons que cette initiative de la Fondation Abdou M’baye avait fait l’objet de divers jugements ! Sur le fond et sur la forme, ce projet a été complimenté par certains. Tandis que d’autres soutiennent mordicus que ce projet n’est que de la propagande pure et simple. Le sujet a suscité de vives polémiques sur la toile et dans le monde la musique guinéenne. Cet état de fait va-t-il empêcher la FAM de donner une suite à son initiative ? Wait and see !

SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
3 + 28 =