PHADUBA est un leader naturel. Il décide très tôt de faire du Rap quand la culture Hip Hop frappe de plein fouet la capitale.

A l’image de plusieurs jeunes d’alors, PHADUBA fait ses débuts dans la ‘’vague 1993’’ avec le groupe de danse Hip Hop Criminels du Bloc 4 (CB4). Il sort vainqueur avec CB4 de la 1ère Battle oldschool tenue en 1994 et organisée entre les groupes de danses des écoles de Conakry.

En 1995, PHADUBA passe alors de la chorégraphie au Rap en intégrant le groupe MAS, rappeur très prolifique multipliant les productions, les apparitions scéniques et les collaborations, ce jeune rappeur a l’intuition majuscule qui lui fait écrire les mots qui tracent une ligne directe vers le cœur de la jeunesse guinéenne se construit une notoriété instantanée, qui se vérifie à la sortie du premier et unique album du groupe MAS dans lequel il sera sacré « Meilleur Rappeur Guinéen » en 2003 par la K7 d’Or. Lien important : https://www.youtube.com/watch?v=7K47bchZyfk

Ce talentueux groupe se sépare pour des raisons diverses, c’est ainsi que chacun empruntera son propre chemin. PHADUBA sera très sollicité, et devient un champion des featurings et cible favorite des maisons de production pour lui offrir un contrat solo.

Dans cette démarche frénétique de création, PHADUBA s’est rapidement retrouvé à devoir assumer sa soif inextinguible d’écriture ; Chez PHADUBA, chaque mot est à sa place, toujours. Chez lui, les idées se doivent d’être creusées Jusqu’à l’os.

Le caractère sympathique du personnage, ce qui n’est pas toujours le cas du milieu Hip Hop, habituellement versé dans la provocation, le grand mérite du très discret PHADUBA est d’avoir sorti le Rap hors des ghettos pour en faire un courant musical à part entière qui ne repose pas uniquement sur la technique et les samples mais aussi, sur des textes travaillés et des musiques mélodieuses.

Par ailleurs il faut signaler la participation de PHADUBA sur le nouvel album du Rappeur sénégalais DIDIER AWADI « Présidents d’Afrique » a permis au représentant guinéen de se produire sur le légendaire podium du Bataclan où il a livré un concert époustouflant en octobre 2007. Lien important : https://www.youtube.com/watch?v=j2MrFxaupHk

Le tournant décisif s’amorce lorsque qu’il rafle le prix de Meilleur Rappeur de la K7 d’Or 2010, le 13 février, et livre avant cette date de consécration, un concert géant au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles en faveur du Projet « Présidents d’Afrique » avec DIDIER AWADI, le 05 décembre 2010 .

Quelques mois plutôt, cet artiste au calme olympien tiendra en haleine pendant deux 2 heures, le public du Centre Culturel Franco guinéen dans un concert live avec les musiciens du Gbengbéta Show dans le cadre de la Fête Internationale de la Musique. C’était ultra top !

Photo : ULTIMATUM (piquée sur la page de Sagnolik)

PHADUBA fonde ULTIMATUM avec SAGNOLIK. Un tandem très solide qui dévoile l’album à double tranchant « LA TRAVERSÉE ». Deux clips somptueux « Cona-Krye » et la « Guinéenne » ont découlé de ce grand projet ambitieux.

Vous vous rappelez, Ultimatum était en concert le 20 juillet 2019 au centre culturel franco guinéen (ccfg) à Conakry.

Lire aussi : Ultimatum : toute l’histoire !

La Rédac’

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici