L’affaire Mamoudou Barry à Rouen en France, semble loin de tirer son épilogue. Cela fait 1 an, jour pour jour, que sa famille, proches et collaborateurs attendent que justice soit rendue.

Mamoudou Barry, Docteur en Droit, d’origine guinéenne avait été agressé mortellement dans la rue de Canteleu, près de Rouen en juillet 2019. Un meurtre qualifié d’acte raciste par la diaspora africaine en Europe. Des manifestations pacifiques avaient été observées à cet effet, dans nombreuses villes françaises et en Guinée, le pays d’origine du défunt.

A l’an 1 de cet assassinat le dimanche dernier, une nouvelle marche blanche a été organisée par le Collectif Africain pour les Droits, le Respect, l’Éducation et la Solidarité en mémoire de Mamoudou Barry.

Itinéraire : de l’Esplanade de la Faculté de Droit de l’Université de Rouen au Palais de Justice de Rouen. Un nombre important (famille, amis, proches, compatriotes) était sorti pour lever les poings réclamant justice et rendre un vibrant hommage à Mamoudou Barry.

Retour sur les faits. Ce jeune intellectuel guinéen fut assassiné à coups de couteau, à l’âge de 31 ans par un passant sous les yeux impuissants de son épouse.

Si nombreux estiment que Mamoudou Barry a été victime de racisme, les prospections indiqueraient que le présumé auteur du meurtre souffre d’un problème psychique. Selon nos sources, l’enquête suit son court normal pour établir toute la vérité dans cette affaire. Aux dernières informations, de nouvelles expertises psychiatriques sont attendues en septembre prochain.

Bernard pour SITANEWS

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici