Mory Kanté a-t-il laissé un grand vide en nous quittant ? Durant des décennies, ce grand artiste a su porter plus haut la musique guinéenne partout dans le monde. De succès en succès, l’artiste a régné en véritable star de la musique aux couleurs africaines avec de gros disques, des ventes astronomiques, de grandes tournées et de distinctions splendides. Sa mort est une perte énorme pour la Guinée et pour le continent noir tout entier. L’homme fut un artiste complet issu de la lignée des grands griots. Alors il était une école, mais une école dont la nouvelle génération de la musique guinéenne n’aurait pas pu profiter. Remarque : combien de jeunes artistes étaient beaucoup plus proches de Mory Kanté ? Combien de jeunes artistes étaient réellement intéressés par la bibliothèque de Mory Kanté ? D’ailleurs, combien ont tenté d’obtenir des collaborations avec cette grande icône dont la valeur était beaucoup plus reconnue, considérée ailleurs que dans son propre pays ? Pour preuve, jamais Mory Kanté n’a eu la facilité de se produire en entier en Guinée. Ce qui fut son plus grand regret.

Oui, c’est la Guinée, un pays qui est toujours dans l’impasse de s’approprier de ses icônes ! Un pays qui n’a aucune considération pour ses gloires. Le mal serait plus profond. Après la mort regrettable de Kouyaté Sory Kandia, Aboubacar Demba Camara, Kadé Diawara, Mory Kanté, presqu’il ne  reste plus personne. Peut-être Sekou Le Gros Camara du Bembeya Jazz, Binta Laly Sow, Sékou Bembeya, Papa Kouyaté qui vivent dans l’extrême misère à Conakry et qui d’autres ? Plus personne, le  coffre-fort s’est vidé. Qui pour reprendre le flambeau à la mémoire de ces grandes figures qui ont mis la Guinée sur orbite ? La question a tout son sens et il y’a un gros travail à faire. Peut-on compter sur cette nouvelle génération d’artistes en Guinée ? Les réalités, vous les savez. N’est-ce pas ?

Par Sita

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici