Tam’s Kartel serait le plus gros gaspillage en termes de performance que la musique urbaine guinéenne a connu au cours des cinq dernières années. Que dire de cet incroyable talent made in Guinea ? Aussitôt, son succès s’est ébruité. Mais très vite, il a aussi fondu tel un morceau de sucre aspergé dans un verre d’eau.
Tamsir Touré nous a seulement gratifiés de nombreux singles à succès bien sûr. Mais tout s’est limité là. Pas d’albums, pas de véritable suivi de carrière. Si avoir un talent, c’est comme gagner au Lotto, ne pas avoir la chance de l’exploiter, c’est l’équivalent du gaspillage.
Pourtant, le jeune toasteur a eu la chance d’être approché par plusieurs labels de Conakry. D’abord, Meurs Libre Prod (MLP) sa maison adoptivepuis Benedi Records et ensuite Urban Connexion pour ne citer que ceux-ci. Mais qu’est-ce qui n’a pas marché entre le jeune artiste et ces maisons de production ? L’on ne saurait vous le dire exactement. D’ici là, le Kartel guinéen erre dans les rues de Conakry comme un inepte. Il traîne son gros talent sans pouvoir trouver où le vendre. Qui pour le récupérer et l’encadrer ? Très hybride, Tam’s pige dans tous les styles, mais avec une déclivité beaucoup plus vers le dancehall, parfois le reggae. Des atouts qui lui confèrent le statut d’un artiste plurivalent.
Nous avons encore en souvenir l’un de ses premiers titres volcaniques Tamsir est dans l’eau qui a su négocier un succès phénoménal. Mais aussi un début de carrière sans faute. En commun accord avec le public de Conakry, Tam’s Kartel a ébranlé à un moment, le plus haut sommet de la musique urbaine guinéenne. Il était vraiment au top ! Ses titres phares Tutoulapato, Bôgnai mobôma et autres ont fondé la grande réputation du jeune artiste. Mais cette flamme n’a duré qu’un instant. La déception s’avère donc grande chez les fans.
Aujourd’hui, Tam’s Kartel ne compte « désespérément » que sur son propre label Africa Warriors Musik pour revigorer sa carrière.
PHOTO. Logo label « Africa Warrios »
SITANEWS©, Conakry
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
12 ⁄ 12 =