Le Président du Burkina Faso, Marc Rock Christian Kaboré met à la disposition des acteurs culturels de son pays, un montant de 1,025 milliards de FCFA en cette période du Covid-19.

C’est un programme d’urgence qui vient soulager tout l’écosystème culturel au Burkina Faso en cette période de vaches maigres où toutes les activités génératrices sont gelées.

En effet, le ministre de la culture, des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango était devant la presse il y’a quelques jours à Bobo-Dioulasso, pour présenter les résultats des travaux du comité de réflexion sur la répartition de cette manne allouée aux acteurs culturels.

A signaler que les types de préjudice concernés sont entre autres : des spectacles, des festivals et tournées, des productions, des prestations sous contrats réguliers annulées ; des subventions et sponsorings pour des projets engagés suspendus et des productions phonographiques et audio visuelles impossibles (tournage de films, séries…).

Selon le ministre Sango, l’accompagnement concerne les dépenses engagées pour la communication, le transport, l’hébergement, les locations diverses et les avances sur cachet à hauteur de 60% par rubrique.

Ibrahima Koulibaly (Correspondant Sitanews, Burkina Faso)

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici