[Œil de la rédaction] Ils sont dans un état de crasse ! Érigés au niveau du mythique Pont 8 Novembre, à l’entrée du centre-ville de Conakry, les monuments à l’effigie de Nelson Mandela et du président guinéen Alpha Condé sont laissés à l’abandon. Ils souffrent d’un manque criard d’entretien. Empoussiérés et agressés par des toiles d’araignées, ces sculptures sont en passe de perdre tout leur charme et leur sens. Ceux qui ont la charge de les entretenir le négligent tellement qu’il est désormais en péril, dans l’indifférence générale. La ville de Conakry laisse pourrir lentement et de façon parfois irrémédiable ces édifices de grande valeur.

Constaté par notre reporter à Conakry, ces monuments sont en train d’être bouffés par les mauvaises herbes. Cela au su et au vu des guinéens mais personne n’en fait cas. (Voir photos).

Crédit photo SITANEWS
Crédit photo SITANEWS
Crédit photo SITANEWS
Crédit photo SITANEWS
Crédit photo SITANEWS

Rappelons que ces monuments furent bâtis par le plasticien niçois de renommée mondiale, Stéphane Cipre dans le cadre de l’événement Conakry Capitale Mondiale du Livre 2017. Financés à des milliers d’euros par la Fondation SMB Minning, ces figurines renvoient aujourd’hui un visage avilissant.

Crédit photo SITANEWS

Le premier monument placé tout juste du côté du Centre culturel franco guinéen, au long de l’autoroute Fidel Castro, affiche de loin l’image de feu Madiba, ancien président sud-africain. Le seconde implanté au flanc gauche du Pont 8 Novembre, à la sortie de la corniche, dresse un livre-objet cubique en plusieurs volumes qui a pour couvertures, la tête du président guinéen, Alpha Condé et le fameux masque Nimba de la communauté baga (Guinée). Ensuite, on peut lire sur un autre côté, la célèbre phrase de Martin Luther King « I Have A Dream », (traduit en français par « Je fais un rêve »).

Crédit photo SITANEWS

Ce sont de très belles œuvres sorties de l’atelier et de poste à souder de Stéphane Cipre, que la SMB Minning a bien voulu offrir gentiment à la Guinée. Mais aujourd’hui, il est très  difficile d’avoir accès à ces monuments pour prendre des autographes. A cause de son piteux état, les gens ne prêtent plus attention. Ces objets ayant couté cher à ses donateurs, rejettent de nos jours, une mauvaise image de la Guinée.

Cet état de fait relance le débat sur le manque de culture d’entretien des patrimoines culturels et historiques guinéens. Pour preuve, faites un tour dans les différents musées du pays, vous serez tout simplement choqués.

Ibrahima Soya (SITANEWS, Conakry)

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici