Les réseaux sociaux

En raison du contexte sanitaire mondial, nombreux sont ceux qui ont opté pour la virtualisation de leurs événements culturels au cours de l’année 2020. SITANEWS© vous propose de découvrir le top des concerts et débats culturels qui ont rythmé votre temps de confinement et de couvre-feu.

L’UNESCO et la CISAC avaient engagé une série de débats 

L’UNESCO, en partenariat avec la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC), a lancé en avril, ResiliArt, une série de débats virtuels visant à sensibiliser à l’impact considérable des mesures de confinement sur le secteur culturel avec la pandémie de coronavirus (COVID-19).

Le premier débat en ligne qui a coïncidé avec la Journée mondiale de l’art (mercredi 15 avril) a mis en vedette des professionnels et des artistes clés de l’industrie.

Les participants ont abordé un large éventail de sujets tels que la façon dont ils restent en contact avec le public en utilisant les technologies disponibles et l’état actuel de leur discipline artistique respective. Ils ont également partagé des recommandations pour aider les décideurs et les entreprises privées à développer des politiques et des mécanismes financiers adaptés pour aider les artistes à se remettre de cette période difficile et à renforcer la résilience des expressions créatives.

Un grand concert pour la paix et la justice sociale dans le monde

Le 1er décembre 2020, des dizaines d’artistes de renom ont donné un concert géant pour paix, la justice sociale et contre le racisme dans le monde. Cet événement majeur a consisté à récolter des fonds afin d’engager des actions pour la bonne cause de l’humanité dans le cadre de sa préservation et sa stabilité. Ce concert s’est intitulé Peace Through Music : A Global Event for Social Justice (qui signifieLa Paix par la Musique : un Évènement mondial pour la Justice Sociale ).

Signalons que ce concert réussi a été mis à profit pour célébrer l’an 75 des Nations Unies qui intervenu au moment où le monde est en proie à de profonds bouleversements, aggravés par une crise sanitaire mondiale sans précédent qui a de graves répercussions économiques et sociales ».

« Africa At Home » fut un carton plein !

Africa At Home, le méga concert virtuel organisé par Canal+ et Universal Music Afrique contre le coronavirus, le 16 mai dernier, est l’un des événements qui ont retenu l’attention de l’opinion.

Plusieurs célébrités de l’industrie musicale africaine ont participé à ce concert virtuel, notamment Angélique Kidjo, Tiken Jah Fakoly, Shan’L, Charlotte Dipanda, Coumba Gawlo, Didier Awadi, Magic System, Fally Ipupa, Kiff No Beat, Vegedream, Singuila, Toofan, Locko, Serge Beynaud, Tenor, le collectif sénégalais Daan Corona ou encore Hiro.

Ces artistes de renom, ont chacun proposé des performances de haute facture depuis leurs domiciles respectifs, et invité les populations africaines à respecter scrupuleusement les mesures barrières contre le Covid-19.

Débat : Youssou N’dour a évoqué la construction d’un centre culturel africain en Europe

« La création d’un centre culturel africain en Europe serait un grand pas vers une meilleure collaboration culturelle. Il y a des centres culturels français ou allemands en Afrique, tandis que nous n’avons que des ambassades et consulats en Europe. À défaut d’ouvrir des centre culturels sénégalais, maliens ou centrafricains, nous pouvons ouvrir un seul grand centre culturel africain, qui serait un point d’échange et une vitrine pour nos cultures en Occident ». Tel est le message fort qu’a porté Youssou N’dour, le jeudi 9 juillet lors d’un meeting sur la plateforme AUEU Youth Corporation Hub.

C’était à l’occasion d’un débat entre les jeunes africains et européens lié à une possible coopération ainsi que le développement culturel, artistique et sportif entre les deux continents.

La création d’un village culturel afro-européen après la crise, pour permettre un meilleur échange et faciliter la co-création ; l’augmentation des opportunités d’échanges (festivals, résidences, etc) ; le développement d’outils digitaux pour aider à la co-création à distance (applications, logiciels, etc) ; l’augmentation des financements de part et d’autres, pour encourager la création sur les deux continents ont été entre autres les grandes orientations qu’ont dressé des jeunes du continent noir.

Ce débat houleux fut caractérisé par des approches constructives et très positives pour une meilleure santé culturelle et artistique entre les continents africain et européen.

La fête de la musique le 21 juin : la Guinée s’est illustrée !

Malgré la psychose du Covid-19, la fête de la musique a été célébrée en cuivre en Guinée mais sans public.

En attendant son projet « La Guinée Au Zénith », la structure HORIZON Sound System a organisé un concert live diffusé sur la Radio-Télévision-Guinéenne (RTG). Une vingtaine de vedettes a, à tour de rôle, presté : on peut citer entre autres : Djelikani Fanta, Féfé Gnalen, Aminata Kamissoko, Djibril Koumi, Sekouba Kalondji, Djekoria Fanta, One Time, Abdoulaye korofé, Lil Kanté (groupe Standard Junior), Lamah Sidibé, Sékouba Kandia Kouyaté, Aboubacar 2 Diaby, Coumba Aviane, Sayon Camara et Petit Camara. Le tout, avec l’accompagnement du Groupe Standard de PETIT CONDÉ. C’est génial !

Fête de la musique organisée en Guinée par l’ujacgui, (Photo : le plateau de Cis Tv)

L’Union des Journalistes et Animateurs Culturels de Guinée (ujacgui) a également profité de cette fête de la musique pour rendre un hommage mérité à la légende de la musique africaine de Guinée, Mory Kanté, décédé le 22 mai dernier. Près de 100 artistes guinéens et internationaux ont participé à ce concert virtuel qui a été diffusé en direct sur CIS TV, West Tv Africa en synchronisation avec Nostalgie Fm et bien d’autres médias de la place.

Les grandes voix de l’Afrique se sont données rendez-vous le 25 mai

Il s’agit de Youssou N’dour (Sénégal), Oumou Sanagaré (Mali), Fally Ipupa (Kinshasa) et Wizkid du Nigéria et bien d’autres stars africaines ont donné un concert en ligne le 25 mai dernier à l’occasion de la fête de l’Organisation de l’Union Africaine. Cet événement s’inscrit dans le cadre de WorldWid Afro network (WAN), un projet de lutte contre Covid-19.

Le festival International Nuits d’Afrique 2020 a tenu ses promesses

Ce fut un automne aux couleurs de l’Afrique ! La 34e édition du Festival international Nuits d’Afrique (FINA), présenté par TD. Du 27 septembre au 31 octobre 2020 à Montréal (Canada) a vibré aux rythmes de toutes les cultures, avec une programmation hors du commun comprenant 25 concerts en salles et 8 webdiffusions.

Nuits d’Afrique 2020 en image

Au cœur de cette édition spéciale, les Nuits d’Afrique nous ont fait découvrir une pépinière d’artistes d’origines culturelles multiples et de calibre international.

La programmation des Nuits d’Afrique de Montréal a ensuite été une explosion de saveurs venues d’ailleurs, un pot-pourri de styles et de genres musicaux qui  se  côtoient, se fusionnent, s’amplifient….Rythmes afro-colombiens et rock’n’roll. Blues touareg et dancehall. Instruments traditionnels et pop. Jumelage sénégalo-guadeloupéen. Salsa africaine. Rap latino. Kompa électro. Kora et flamenco. Valses péruviennes et jazz. Reggae et gospels. Vodou et funk. Voilà un aperçu des combinaisons rythmiques qui étaient au rendez-vous de la 34é édition des Nuits d’Afrique à travers les six séries de concerts présentées cette année.

Africa Together : des stars de la musique africaine chantent contre le Coronavirus

Le Comité International de la Croix Rouge (CICR) avait lancé en 2020, un grand concert virtuel baptisé Africa Together (against Covid-19) qui s’est s’achevé le 5 juin. La session a été animé par des légendes et artistes en vue d’Afrique de l’Ouest et du Centre comme Youssou N’Dour, Ferre Gola, Baaba Maal, Salif Keïta, Tiken Jah Fakoly, Tayc, Daphné ou encore Lady Ponce.

Ce concert initié le concert pour sensibiliser les populations africaines à l’application des gestes barrières contre le virus a été mis à profit pour rendre hommage à la légende camerounaise Manu Dibango, mort du coronavirus il y a un peu plus de 2 mois.

Espérons que cette nouvelle année 2021 permettra aux événements culturels de se tenir en présentiel dans le monde.

SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
15 − 4 =