Les réseaux sociaux

Sitanews.NET passe au peigne fin, les faits marquants de l’actualité culturelle et artistique de la semaine du 21 au 26 septembre 2020, en Afrique et de sa Diaspora.

Nayanka Bell se dit « victime d’injustice »

(Photo) Nayanka Bell, grande star de la musique ivoirienne qui a su marquer les années 80″

Nayanka Bell, l’une des grandes vedettes de la musique ivoirienne des années 80’ serait au bout du rouleau. Ce, en raison des vicissitudes de la vie et des nombreux problèmes qui se dressent devant elle depuis quelques années.

L’auteure de la célèbre chanson Iwassado a laissé entrevoir au cours de la semaine, un message de déception très fort. A relayé Senenews.com.

Selon nos confrères sénégalais, Nayanka Bell serait « une dame affectée, confrontée depuis peu à un problème de justice qui l’aurait usée physiquement et moralement ».

Toujours d’après Senenews, « pendant cinq bonnes années, la chanteuse se bat pour que justice lui soit rendue dans ce procès qui l’oppose à une famille villageoise d’Agboville. L’affaire porte sur une plantation agricole qui serait son héritage après le décès de son père ». Quand est-ce, cette affaire va-t-elle tirer son épilogue ? L’on en sait peu !

Culture burkinabé bouge à sa façon

Dans le cadre de la Convention 2005 de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le Burkina Faso a élaboré récemment son 3e Rapport périodique quadriennal (RPQ), qui a été restitué et validé au cours d’un atelier, le vendredi 18 septembre 2020 à Ouagadougou. A publié le site Lefaso.net.

(Photo) de la cérémonie de restitution et de validation du RPQ en présidée par le ministre burkinabé en charge de la culture, Abdoul Karim Sango

Selon nos confrères burkinabé, Ce RPQ met d’abord l’accent sur les politiques et mesures mises en œuvre et centrées sur l’amélioration de la gouvernance culturelle à travers l’exécution de la nouvelle politique culturelle adoptée en 2018, qui a permis de responsabiliser, financer et impliquer davantage les organisations de la société civile culturelle dans la gestion des affaires publiques.

Ce document comporte 109 pages élaboré au terme de six mois de travail.

Sidiki Diabté dans de sales draps ?

Au Mali, le label Universal Music Africa, dans un communiqué, annonce avoir suspendu toute collaboration avec l’artiste Sidiki Diabaté, accusé de séquestration et violence par son ex-compagne. A relayé dans ses colonnes, le JournalDuTchad.

D’après nos confères tchadiens, cette décision fait suite à l’interpellation et au placement en garde à vue de jeune artiste chanteur musicien, lundi dernier, par la Brigade d’intervention judiciaire du Mali. C’est alors un moment compliqué pour Sidiki Diabaté qui a déjà été exclu des concours « AFRIMMA 2020 » et « PRIMUD».

Le JournalDu Tchad signale que les concerts du jeune artiste au Togo et dans d’autres pays étant également annulés.

Yemi Alade devient ambassadrice du PNUD

Le 23 septembre dernier, la star de la musique nigériane, Yemi Alade a été nommée Ambassadrice itinérante du PNUD. A relayé le site Culturebene.com.

L’interprète de « Johnny » a été choisie pour représenter ses semblables auprès des Nations Unies en tant qu’ambassadrice itinérante. C’est l’actuel administrateur du programme de développement des Nations Unies, Achim Steiner, qui l’a affirmé dans un tweet.

Sur son compte Instagram, Yemi a partagé sa conversation avec un de ses nouveaux collègues concernant les défis liés à sa nouvelle position. C’est donc un rôle qui sied parfaitement à la chanteuse qui est déjà au cœur de la lutte pour la mise en avant de la femme africaine.

En Guinée, Fatou Cissé des AMAZONES n’est plus !

Fatou Cissé « Angelina » du célèbre groupe Les AMAZONES DE GUINÉE a tiré sa révérence mercredi 23 septembre 2020. Nouas appris le site Justinmorel.info.

(Photo JMJ) Les Amazones de Guinée

Selon nos confrères guinéens, la défunte était de la première génération de musiciennes de l’orchestre de la brigade féminine de la Gendarmerie Nationale LES AMAZONES DE GUINÉE, créé  au lendemain de l’accession du pays à la souveraineté nationale.

C’est une énorme perte pour la Guinée, l’Afrique et le monde. Durant sa longue carrière avec son charisme, avait conquis le cœur des mélomanes africains avant de faire valoir ses droits à une retraite méritée, a rappelé le site Justinmorel.info.

Au Cameroun, Roger Samnig et Haïs Zaiter du groupe X-Maleya sans Auguste Rim, préparent un album qui intitulé « Back to the Root”. A écrit en exclusivité, le Journalducameoun.

Cette œuvre va revisiter des classiques de la musique camerounaise notamment celles du groupe Black Styl, aussi celles des artistes comme Essok Essomba, Pierre Didy Tchakounte, Ali Baba et autres à travers les 10 régions. D’après nos confrères de Yaoundé.

La sortie officielle de cet album est prévue si tout va bien octobre 2020.

C’est tout pour cette semaine, et nous nous retrouvons le samedi prochain pour un autre numéro.

Robert, Chroniqueur à SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
2 + 20 =