©PHOTO. L’Harmattan Guinée
Une ambition anime Sansy Kaba Diakité : faire de Conakry, la capitale africaine du livre. Une idée, un défi à relever ! Cette intention d’intérêt national est réitérée samedi 23 avril, par le patron des Éditions L’Harmattan Guinée. C’était à l’occasion du lancement officiel de son événement phare, Les 72Heures du Livre.
« (…) Nous voyons grand pour la Guinée. Nous sollicitons l’accompagnement du gouvernement pour que le projet Conakry, Capitale africaine du livre soit une réalité. » Lance Sansy Kaba devant un partenaire de représentants des institutions et commis de l’État guinéen.
Ce désir manifeste de Conakry ne serait qu’une suite logique de ses grandes ambitions. En 2017, la capitale guinéenne a reçu la palme d’Or de Capitale mondiale du Livre. Cette fois, elle trépigne d’impatience de faire d’elle, la plaque tournante du livre en terre africaine.
Par Ibrahima Soya pour ©Sitanews à Conakry
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
15 + 22 =