Amatala est l’un des rares groupes les plus inventifs et ingénieux dans le rang de la quatrième génération de la musique urbaine guinéenne. Les différentes sorties du groupe l’attestent : de Commandant Langoé à Bobo en passant par Ana YoloYala, Indépendant, Anti-balle, ces singles et clips qui ont sans nul doute fondé la réputation de ce groupe qui nous vient tout droit des ghettos de la commune de Matam (haute banlieue de Conakry).

Encore, contre toute attente, le duo  AMAZA et TALALA vient de nous révéler ce vendredi, le clip #Tadidi, une véritable créativité soutenue par des rythmes et danses du terroir. Les protégés de Salamy Agency loin des endroits luxueux (hôtels et autres) dans leurs réalisations, décident une nouvelle fois de tourner cette vidéo dans les quartiers sales de Conakry. Parlant sur le fond, ce clip met en scène, des jeunes « délinquants » semant la terreur dans la cité en se livrant à des actes vandalisme. Le scénario accroche véritablement ! Regardez !

SITANEWS©

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici