Le célèbre chanteur, musicien guinéen Mory Kanté est mort le vendredi 22 mai dernier, des suites de longue maladie à Conakry. Il laisse derrière lui, des gros disques à succès, un palmarès rempli et sa kora « magique » a qui, il a toujours été fidèle.

Dans une interview qu’il avait accordée à nos confrères de Télé Sud en mai 2018, la légende Mory Kanté confiait que sa kora était âgée de près d’un siècle (89 ans). 

« Ma kora a 89 ans aujourd’hui [mai 2018 NDLR]. Celui qui me l’a offert s’appelle El Hadj Batrou Sékou Kouyaté du Mali. Il est mort à l’âge de 91 ans… », disait-il.

Illustration : El Hadj Badrou Kouyaté, était une icône de la culture malienne

El Hadj Badrou fut un grand maître korafola du Mali décédé en 1984. Il était membre important de l’Ensemble Instrumental National du Mali. Sa kora « magique » a valu à Mory Kanté, un record inestimable.

Grosse question : qui va alors hériter de cet instrument qui a toujours été transmis de génération en génération ? Mory Kanté aurait tout planifié avant de tirer sa révérence.

 « Je vais garder ma kora pour mes petits fils… ». A-t-il prédit.

Mory Kanté a connu un grand succès par l’entremise de sa voix inaltérable, mais surtout de sa kora qui lui a fait explorer le monde.

Vous Pouvez Lire Aussi cet article : Mory Kanté s’est éteint… Le monde dans l’émoi !

©Sitanews

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici