Enfin ! Human supremacy de Takana ZION est sorti aujourd’hui. L’album est enregistré en 2018, mais Jah a voulu qu’il sorte ce vendredi 4 juin 2021. ‘Le covid-19 et le choix du bon preneur étaient surtout les raisons du retard’. S’explique le numéro 1 de la musique reggae en Guinée.
Oui ! Vous l’avez trop attendu, mais il est enfin là, le sixième disque de la carrière internationale du reggaeman guinéen. Soulbeats Music le livre et distribue dans toute la France métropolitaine en CD et tout comme en vinyle. Le digital est aussi une autre option. Beaucoup l’ont déjà eu dans leurs boîtes aux lettres en PRÉCOMMANDE. En Guinée, Takana instaure une nouvelle stratégie RCV (Rare, Cher et Valeureux) pour écouler sa marchandise auprès des richissimes hommes d’affaires et politiques. Et ça bien donné. Chaque CD est vendu à un prix symbolique de 5 millions de francs guinéens (l’équivalent de près de 500 euros). Une première !
Ce vendredi ensoleillé, vous pourrez bien sûr vous en doter vous aussi, dans les rayons chez les disquaires agréés en France.
Comment accueille-t-on ce nouveau jalon discographique de Takana dans l’Hexagone ? Nous avons recueilli quelques avis :
Sista Blunty, une bonne amie de Takana ZION : « Human supremacy est un album de la maturité. Au-delà du fait qu’il a été entièrement enregistré en Jamaïque, à part Jah Rastafari, Human Supremacy est d’une grande intensité (la pochette pour preuve) et son contenu reflète la maturité de l’artiste tant au niveau des textes qu’au niveau musical. Takana ZION nous donne le meilleur de lui-même. Gloire à Jah RastaFari. Selah ».
Baraa-K (rappeur du groupe Alkebulan) : « Je n’ai pas encore écouté mais je sais que l’album est prometteur. J’attends comme tout le monde pour l’écouter et j’espère qu’il aura le succès espéré ».
Mangué Will Camara, Producteur et Manager d’artistes : « J’ai des sentiments de joie et de bonheur de voir enfin cet album sortir comme il le fallait à l’image de l’artiste. Cela, après une longue attente. C’est un plaisir de revoir Takana à nouveau renouer avec son public et reconquérir sa place qu’il a à l’international. Human supremacy est un album de taille et musicalement bien cuisiné. J’espère qu’avec le soutien de tous, il fera plus de ventes dans la première semaine  pour honorer la Guinée ».
BF Diabaté, patron de BF Music : « C’est avec un sentiment de fierté que je m’exprime sur cette sortie vertigineuse du nouvel album de notre talentueux Takana, qui ne cesse d’être impressionnant à chaque projet international. Ce come-back prouve encore une fois, que la Guinée est un pays de musique et pas le moindre. Nous devons tous soutenir nos artistes, également, le projet la Guinée au Zénith pour que dans la foulée, nous puissions honorer cet album de taille. Je suis sûr que 2021, est l’année de l’art guinéen à l’échelle mondiale ».
L’Allemagne donne aussi son avis. Amadou Amlo Diallo, opérateur culturel, l’un des initiateurs du festival PANAF : « Human Supremacy est une œuvre artistique à l’image de son auteur pleine de potentiels. Cet album est une aventure musicale formidable. Takana Zion est une valeur sûre du reggae Africain. Je le recommande à tout le monde et chapeau à l’artiste ».
Rappelons que Human supremacy (11 titres), intervient après Zion Prophet (2007), Rappel à L’ordre (2009), Kakilambé (2011), Rasta Government (2012) et Good Life (2015) et plusieurs autres albums subsidiaires. Ce sixième de Takana est aussi joué par les grands musiciens en Jamaïque à savoir Winston « Bopee » Bowen, Stephen Stewart, Lowell « Sly » Dunbar, Dalton Browne, Danny « Axeman » Thompson, etc. L’album coûte cher : 60 000 dollars. Selon Takana ZION. Allez, bonne écoute à tous !!!
Nous vous quittons avec le clip Energy, extrait de Human Supremacy 
Le lien : https://youtu.be/zXqbxygFDmc

SITANEWS©

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici