Les réseaux sociaux

Il y a des matins où on a le cafard, on ne veut rien faire. Soudain on reçoit un message nous invitant à explorer l’univers de Amy. Jeune guinéenne résidant en France. Avec un parcours atypique, elle est la coqueluche d’Adobe France.

Amy Deen Touré – Crédit photo Lucien Blemou pour Sitanews

Entre bruits de bus, métros, RER (Réseau Express Régional) et bouchons de Paris et sa banlieue, c’est un chemin parsemé d’embûches qu’Amy a dû emprunter pour poser ses valises chez Adobe France, géant mondial de l’informatique.

Qui de nous n’a jamais été impressionné.e par des montages photos ou vidéos à en couper le souffle ? Des plus belles photos d’idoles en passant par les vidéos publicitaires épatantes, il y a souvent une touche Adobe (Photoshop, Adobe première pro, indesign, illustrator…)

Pas si vite, Amy Deen Touré c’est d’abord « le lycée à l’institution Sainte Marie de Dixinn, une bourse d’étude pour le Maroc dans une licence de science informatique à Tétouan avant de venir en France à l’école des ingénieurs de Rennes en système informatique » Son attachement à l’informatique, il le doit en partie à un membre de sa famille qui y baigne déjà. Son frère, docteur en électronique, n’a pas souvent manqué de prodiguer quelques conseils à sa protégée.

Dans une peau d’experte et consultante qui travaille déjà sur différents projets d’envergure en France et en Guinée pour Amy « En Guinée, nous avons beaucoup de retard qu’on pourrait rattraper pour assurer une gestion efficace gravitant autour des NTIC, allant de la e-gouvernance aux services à la personne, en passant par l’éducation, la santé… » Riche de son expérience chez Airbus, la banque de France etc… c’est en optimiste qu’elle soutient la possibilité de « consolider notre mode de gestion »

Cette détermination vient aussi de son parcours professionnel qui l’a vu passer chez Oracles et y être débaucher par Adobe France trois années plus tard sur la base dit-elle modestement de « peu de chose… j’avais déjà plusieurs expériences, j’étais prête à prendre plusieurs responsabilités et à me mettre à un niveau plus élevé »

Arrivée dans l’ère du temps !

Chez Adobe France, c’est un nouvel univers qui s’ouvre à la jeune guinéenne et avec des missions axées « Stratégie digitale, marketing digitale, gestion de dématérialisation, gestion de contenus, data… » Cette nouvelle expérience moins technique mais tout de même, s’inscrit dans « l’ère du temps » dit-elle.

Informaticienne  mais aussi pâtissière !

Même si sa plus belle réussite reste son fils et que son métier lui laisse peu de temps, elle raffole une passion énorme pour la pâtisserie. Une pâtisserie qu’elle tient d’ailleurs avec toute sa famille : Aymerveille.

Chez Amy, il y en a pour tous les goûts. (Crédit photo Lucien Blemou pour Sitanews)

Sa passion pour cet énième métier en gestation depuis environ 7 ans est due à « Un amour pour nos petits fruits guinéens » mentionne-t-elle. « Je pratique la pâtisserie, mais je l’ai orientée vers les produits de chez moi : le fruit du baobab, l’oseille de Guinée, Saba senegalensis (Laaré en soussou ) etc… valoriser nos produits guinéens et les proposer joliment »

C’est savoureux ! Il y’a de quoi se mordre la langue. (Crédit photo Lucien Blemou pour Sitanews)

Une innovation qui donne naissance pour la première fois au salon de la pâtisserie en Guinée made by Aymerveille en Février prochain.

À rappeler que ce salon qui se déroulera dans un complexe hôtelier de la capitale, sera une occasion pour le public de découvrir ces délicieux et esthétiques gâteaux, tartes made by Guineans, il y en aura pour tous les goûts.

Lucien BLEMOU pour SITANEWS©, FRANCE


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
28 − 20 =