Interview. SOKÉ est un artiste chanteur – musicien et plasticien. Mais, il a également un goût très développé pour la peinture et la déco. Au Burkina Faso, le pays des « Hommes Intègres » comme on le dit, notre rédaction a interrogé SOKÉ sur sa musique mais aussi sur ses projets.

Soké, apporte un nouveau souffle à la musique burkinabé
Bonjour SOKÉ. Tu as plusieurs années de succès dans la musique. Quel a été ton déclic ?
Mes débuts dans la musique n’ont pas été faciles. Mais avec le travail, le courage et la persévérance, j’ai eu à participer à plusieurs concours qui ont boosté ma carrière. Tels que RFI couleurs Talent, la Francophonie et Airtel Trace Music où j’ai été finaliste. C’était ça le déclic. C’est de là où tout est parti.
Comment est perçue ta musique au Burkina Faso ?
Ma musique se porte à merveille au Burkina. J’ai signé mon premier contrat international de 3 ans en 2015. Et c’est en 2016 que ma carrière est réellement lancée au Burkina Faso. Cela à travers ma chanson M’bifè qui a connu un succès phénoménal. Les mélomanes l’on vraiment kiffée. Depuis, je me suis fait une place au devant de la scène burkinabé.

Quelle orientation donnes-tu à ta musique ?
En fait, j’ai touché à tout. Cela m’a permis d’avoir une vision large sur la musique. Ensuite j’ai consolidé ma propre création artistique très authentique. Je vous signale que je pratique la musique urbaine à savoir : le Rnb, l’afro-zouk, l’acoustique et l’afro-beat.
Parles-nous de ta collaboration avec Andream Productions.
Andream productions et moi, c’est la famille. J’ai eu la chance de figurer sur pleins de projets gigantesques de ce label. Cela m’a fait profiter d’un grand coup de visibilité. Par exemple, je faisais partie du fameux projet Collectif Africa Victime de Covid-19 où j’ai représenté le Burkina Faso. Ensuite, avec ce label, j’ai sorti « Daddy sugar », un clip très somptueux. Andream Productions et moi, nous avons beaucoup d’autres projets en vue.
Re.découvrez le clip « Daddy sugar »
https://www.youtube.com/watch?v=xVj9mNOma8s
Soké révolutionne la zik burkinabé
Quelles sont tes ambitions ?
C’est de faire voyager ma musique à l’international. Participer à des gros festivals. Faire de grandes collaborations. Croiser beaucoup d’artistes issus de différents horizons.
Quelles sont les thématiques abordées dans ta musique ?
Je chante beaucoup l’amour. D’ailleurs, j’aborde tout ce qu’on vit au quotidien. Par exemple : la méchanceté, la galère, la souffrance, etc. En gros, des sujets de société.
Lisez le parcours de SOKÉ ICI
Par Laye Doucouré (Correspondant de Sitanews au Burkina Faso) 
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici