En cinq (5) ans d’existence, on peut stipuler que le Festival Panafricain des Grillades sonne comme un agrégat de succès. Et puis, c’est l’un des rares festivals les plus sérieux en République de Guinée avec un modèle économique exceptionnel. Chaque année, un public select se déferle sur l’Esplanade du Palais du peuple de Conakry pour les grillades à ciel ouvert. Sitanews© vous dit tout sur la cinquième édition de ce festival tenue les 3,4 & 5 décembre. Flop et top ! Retour sur les vraies coulisses de cet évènement majeur !

Au compte de cette cinquième édition du Festival des Grillades, des noms ronflants de la musique africaine ont vite rallié Conakry. On peut citer : Serge Beynaud, Dj Mix 1er, Innoss’B, Fior de Bior et l’humoriste Boukary. Mais le côté artistique guinéen a été quasiment une grande déception en termes de prestation scénique. La plupart des artistes locaux inscrits à l’ordre sont passés à côté de la plaque. Par exemple, Tenin Diawara, celle qui se révèle la nouvelle coqueluche de la musique pop guinéenne a été moins convaincante. Son passage sur la scène du Festival des Grillades fut un échec total. Non seulement, elle s’est produite en play-back, mais elle a été tout simplement caduque – et incapable de satisfaire le public. Aucun charisme scénique. La « Reine de Banian » a besoin de retravailler sa gestuelle scénique.

‘Instinct Killers’ démembré, Fish Killa inapte !

L’entorse de Fish Killa serait due au manque d’attention sur la scène. Comment peut-on comprendre, un artiste de sa catégorie peut-il banaliser certains détails professionnels face au public. Du haut du podium, le Hit-man dégringolait imprudemment, et à l’aveuglette sur les pavés de l’Esplanade du palais. Son mode vestimentaire (pantalon ultra serré –  grosse paire chaussures) ne rimait point à ses mouvements de scène très agités. Ce qui constituait un gros danger pour sa personne.

Autre chose, le groupe Instinct Killers était attendu au grand complet. Malheureusement, Fish Killa s’est produit sans Lil Sacko. Une situation qui cristallise le débat et enfle le doute sur le dysfonctionnement de ce groupe urbain guinéen.

‘Banlieuz’art’, retardataire !

Konko Malela et King Salaman, ce duo de choc formant le groupe Banlieuz’art était encore très attendu à cette cinquième édition du Festival Panafricain des Grillades. Mais le groupe est arrivé en retard au moment où le Présentateur Moise 1ER était sur le point d’annoncer Innoss’B, la star congolaise. Quelle erreur professionnelle inexcusable de la part de BLZ ! Dans le backstage, il a fallu que Konko et Salaman se plient en quatre devant Hawa Kam HOGUIÉ (la patronne de YOKAM) pour se faire accepter. Paf, Banlieuz’art est annoncé sur scène. Il monte, mais la partie ne dure qu’un instant. Réellement, le groupe n’a joué que deux morceaux avant de le descendre pour annoncer Innoss’B.

Mousto Camara pareil. L’auteur de l’album « Wanwanyi » s’est produit sans faire en préalable sa balance avec ses musiciens. Résultat : prestation fake et inféconde. À l’instar de Tenin Diawara sa protégée, Mousto n’a pas su établir une véritable communion entre lui et le public assoiffé de voir mieux. Gros flop !

Faut-il signaler que le seul et unique artiste guinéen qui a su se produire avec sérieux, était Petit Kandia. La star de Kampony s’est livrée en live et sans aucune fausse note. La même osmose a régné lors des passages sur scène de Serge Beynaud, Dj Mix 1er, Innoss’B et Fior de Bior. En gros, la cinquième édition du Festival Panafricain des Grillades a encore tenu ses promesses en termes d’affluence mais aussi organisationnel. Sans aucune subvention de l’État guinéen, mais chaque année YOKAM fait intéresser les sponsors majeurs et grosses stars africaines. Cette année, les trois jours de festival ont été rehaussés de la présence des hautes personnalités du pays. Les cordons sécuritaires et dispositifs sanitaires étaient de mise. Volet culinaire, Le « Méchoui du Sahel » a volé la vedette. Les richissimes se l’arrachaient.

Vivement la sixième édition !

Sitanews©, Guinée

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici