[Photo d’illustration : téléchargée sur Google] Safa Diallo, jeune artiste vivant en Jamaïque. Chanteur de reggae, Dancehall et rappeur, Safa est né à Conakry en Guinée (Afrique de l’Ouest). Il chante en anglais, français, espagnol, fula et Patua.
Safa Diallo ne défend pas mal sa musique à l’international. Cela s’explique par des gros tandems qu’il obtient des grands artistes de réputation étendue. Sa dernière collaboration de haute facture est bien avec le jamaïcain Beenie man autour du titre « Nene Futa ». Mais avant, vous le savez, le Ramba Bax avait coopéré avec U-Roy sur le titre « Dancing Time again » ; Alana Sinkëy sur « Only You » ; puis avec Busy Signal, Million Stylez et Bony Fly sur la chanson « Summer Time ». La collaboration du jeune chanteur guinéen avec Capleton sur « Tired A Di Gunshot » a également été une belle réussite. Safa Diallo ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il n’espère pas couper court non plus. Très original, Safa se fraie aujourd’hui un chemin particulier et si bien rassurant. L’enfant de l’axe (Conakry) a bien un carnet d’adresses riches et un vaste réseau professionnel pour booster sa carrière.
Le clip « Nene Futa » https://www.youtube.com/watch?v=bHOe9PqlRjM
Très peu présent dans son pays, la Guinée, mais Safa Diallo est quand même l’un des artistes africains les plus audacieux et proactifs à l’étranger surtout en Jamaïque, les terres de Bob Marley. Ses singles et ses clips hots picotent. Safa déploie ses ailes dans le milieu urbain à Kingston où il cuisine actuellement son nouvel album Road of The King. Il lève le coin du voile à travers le titre « Nene Futa » en duo avec Beenie man, produit par Emiz & Little Lion Sound.
« Summer sign »  : https://www.youtube.com/watch?v=MZgHJP3bMKU
Road of The King s’annonce après deux albums réalisés sous la bannière de Sociedad No Limit et même un troisième intitulé « Conakry Lawol Kingstone » dédicacé en août 2015 en Guinée. Ce dernier album comportant 11 titres enregistrés aux Etats-Unis d’Amérique connaît la participation de plusieurs artistes africains dont Masta X, Two Marley (Guinée) et NDongo D (Sénégal).
Safa espère entamer un nouveau chapitre et ouvrir une nouvelle fenêtre avec Road of The King qui se prépare en temps de confinement et de couvre-feu en raison de Covid. Ce disque est une goulée d’air et exprime la maturité et le résultat de nombreuses années d’expérience auprès des grands de la musique reggae et dancehall dans le monde. Mais jusqu’où notre Safa veut-il aller ?
SITANEWS©
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici