Crédit photo : cellule de com du MCTA
GUINÉE. Alpha Soumah a passé le cap des 100 jours à la tête du ministère de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat. Et c’est depuis le 7 février. Un premier « anniversaire » commenté sous divers angles par l’opinion. Entre courriers truffés de cookies, gestion de dossiers, voyages, visites matinales chez les artistes, audiences amicales et selfies, qu’est-ce qui filtre les 100 premiers jours de gestion du Ministre Bill de Sam ? Nous avons plusieurs fois tenté de l’avoir pour nous en dire plus. Malheureusement, toutes nos demandes d’interview ont été déclinées par monsieur le ministre. « Un point de presse est en cours dans les jours à venir. Vous serez informé. » Tel est le dernier message laconique que le ministre a envoyé à la rédaction de Sitanews©.
A peine installé dans ses fonctions le 6 novembre, le ministre Alpha Soumah n’a pas échappé aux critiques assez acerbes. Tout comme son prédécesseur Sona Konaté débarquée au lendemain du coup d’État du 5 septembre 2021.
Quel est le plan d’action opérationnel du ministre Bill de Sam ? En gros, quelle est sa feuille de route ? Voilà la grosse question que nous avions envie de lui poser. On ne saurait mieux illustrer aujourd’hui les premiers jalons qu’il a réussis à poser dans les secteurs de la culture, du tourisme et de l’artisanat qui ont urgemment besoin d’une vraie politique de refondation.
Depuis sa prise de fonction, l’on constate le silence « caverneux » de Bill de Sam sur ses actions s’il y’en a bien sûr. Le ministre Alpha Soumah est-il hostile à la presse ? Sa nomination a créé un grand espoir. Absolument. Il est le produit du secteur de la culture et celui du tourisme où il s’est taillé une solide réputation. Alors, va-t-il réussir sa mission ? Le cap des 100 jours est épuisé. Que va-t-il nous dire ? Bah ! Monsieur le ministre, on attend vivement votre point de presse ?
Par Sitanews©
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
25 × 29 =