C’est comme une épine calcanéenne ou celle de Lenoir dans le pied. Le journaliste Mandian Sidibé et le régime Alpha Condé, c’est le chat et la souris.

Mandian Sidibé (débout)

Ayant du vent en poupe, Mandian est l’homme des infos inédites, des scoops rares ou des exclusivités poignantes. Mandian, c’est aussi des révélations macabres, des confidences anecdotiques, des enquêtes caustiques, des dossiers brûlants qui font trembler la terre et qui empêcheraient Alpha Condé et ses sbires de dormir. Quand il écrit, c’est comme une larve qui coule ou une foudre qui sonne le glas à Sékhoutoureya. Sa plume fait l’effet d’une « bombe ». Que ses infos soient fiables ou fake, son compte Facebook fait l’objet d’une forte convoitise. Que vous l’aimiez ou pas, en tout cas, vous êtes contraints d’y jeter coup d’œil.

Mandian Sidibé, le journaliste exilé à Paris, Mandian Sidibé le journaliste « rebelle », Mandian le « pyromane » comme d’autres le qualifient, traine derrière lui, plusieurs années d’expérience dans la presse africaine et d’ailleurs.

De « L’Indépendant » (Guinée) à « Média Afrique » (Web radio aux USA) en passant par « La Revanche » et « Les Échos du Jour » au Bénin, « Gabonews », « Africable » ensuite « Planète Fm » en Guinée, M. Mandian a toujours laissé ses empreintes partout où il est passé. Très turbulent, il échappe toujours au contrôle de ses cibles.

Mandian Sidibé compte plusieurs Prix dans sa gibecière dont celui de « Meilleur Présentateur » du journal de la Caravane de l’Intégration en 2010 avant d’être le « Meilleur Journaliste guinéen » en 2013. Le sacré Mandian Sidibé !

©SITANEWS

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici