Grosse alerte. Sona Konaté n’a pas toutes les cartes en main pour conduire sa nouvelle autorité ! L’ancienne Patronne de l’Aguipex (Agence guinéenne de promotion des exportations) a bénéficié d’un décret présidentiel au goût d’inachevé. Nommée le 27 janvier dernier, la nouvelle Ministre guinéenne de la Culture et du Patrimoine Historique n’a toujours pas de siège officiel pour installer son propre cabinet.
Quelques jours après sa prise de fonction, la Ministre Sona Konaté aurait identifié un immeuble à Kaloum (Conakry) pouvant accueillir le nouveau Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique. Sauf que ce dossier dort encore dans les tiroirs du Ministère du Budget.
Le pire est que la Ministre Sona Konaté partage toujours un même cabinet avec son homologue des Sports, Sanoussy Bantama Sow. Et pourtant, ces deux ministères sont dissociés officiellement par décret. Mais depuis 6 mois, ils utilisent les mêmes cadres (Secrétaire général, Cheffe de Cabinet, Conseiller). Quelle confusion ! A quand le nouveau décret du Président de la République pour doter chacun de ces ministères son équipe.
Cet état de fait vient une fois relancer le débat sur le manque de considération du pouvoir central de Conakry vis-à-vis du secteur de la Culture et du Patrimoine Historique.
Comment peut-on espérer avoir une culture forte et compétitive si au plus haut sommet de l’État, ce secteur est relégué au dernier plan ? La culture n’a jamais figuré parmi les priorités de l’action gouvernementale guinéenne depuis 1984. Même Toto le sait. Pour preuve, dans tout le pays, de Kaloum à Yomou, vous ne verrez aucun espace de production et diffusion digne de ce nom. Ce manque de siège pour le ministère de la culture vient encore une fois témoigner ce discrédit.
La Ministre Sona Konaté va-t-elle donc se réjouir d’un décret paraissant « éclopé » ? Nous attirons l’attention du Premier Ministre – Chef du gouvernement, le Président de la République sur cette situation jugée à la fois « gênante » et « déshonorante ». La nouvelle Ministre de la Culture a urgemment besoin d’espace pour asseoir son autorité qui est encore toute fraiche.
A en croire à nos sources, bientôt, le Ministère des Affaires Étrangères va quitter Kaloum (centre-ville) pour déménager dans son nouveau siège en haute banlieue de Conakry. Par pitié, son ancien siège pourra donc être attribué au département de la Culture.
Au-delà du manque de siège, Sona Konaté soufrerait également d’un manque de budget suffisant pour son département. Pour être honnête, la Dame a hérité d’un ministère en syncope sur le plan investissement. Car, le budget annuel du département de la Culture a toujours été dérisoire. Le tout, sous le silence profond des acteurs culturels du pays. n’est-ce pas, le vrai combat est ailleurs que de défendre les « factures-Covid » à la Primature ?
Sur le Même Sujet : L’investissement culturel, un fort levier économique
SITANEWS© 
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
9 − 2 =