Angélique Kidjo, ce n’est pas que la musique. Elle a aussi un goût ultra développé pour le septième art. La chanteuse béninoise se joint à des célèbres cinéastes comme Baptiste Rouget-Luchaire et Yann Arthus-Bertrand avec sa Fondation GoodPlanet pour réaliser un court-métrage d’utilité publique intitulé : MOTHER NATURE.

PHOTO. Angélique Kidjo et Yann Arthus-Bertrand

Ce film traduit un message universel en faveur de la sauvegarde de la planète toute entière et la protection de l’environnement. Cette œuvre audiovisuelle vient en appoint au prochain album d’Angélique Kidjo dont la sortie officielle est prévue le 11 juin prochain.

Lien importanthttps://www.youtube.com/watch?v=e5sPmxr1eps

L’objectif recherché par ce projet de film vise à sensibiliser l’humanité aux réelles causes écologiques. Mais aussi, l’idée est d’accompagner les projets environnementaux partout dans le monde.

Angélique Kidjo très connue pour ses multiples engagements humanitaires et citoyens, entend pousser très loin le curseur avec MOTHER NATURE. Ce film sera tourné en France et au Bénin.  Angélique prévoit une vaste tournée mondiale après la sortie de son nouvel album en juin pour sensibiliser sur les effets nuisibles d’un monde pollué. Elle espère mener ce projet ambitieux avec certaines stars de la musique africaine et d’ailleurs : Burna Boy, Yemi Alade ou Mr Easi.

Vivre dans un monde bienheureux et de paix, telle est l’ambition qui anime Angélique Kidjo, l’une des valeurs émérites de la culture africaine. Récemment, elle a rendu public son ouvrage « Je chemine avec Angélique Kidjo », une autobiographie  sortie sous la bannière des Éditions Seuil. Dans ce livre elle raconte son parcours de vie impressionnant. La réalisation du court-métrage MOTHER NATURE, est une suite logique de tout son combat d’artiste engagée. Joignez-vous au projet !

Robert P. pour SITANEWS©

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
4 + 12 =