Pap Soul, vous vous souvenez certainement de ce groupe super classique du rap guinéen ? Évidemment, leurs traces sont gravées sur les bitumes et les rochers ayant servi à la bâtisse du hip-hop africain. L’on ne peut falsifier l’histoire du rap guinéen sous les yeux avertis de ses gardiens et témoins.
[Chronique Roger Sandouno_SitaNews]
Pap Soul a fait ses beaux jours comme nombreux groupes incarnant l’âge d’or du double H 224. Il s’agit par exemple de Sin10K, Kill-Point, PNN, Kharémen, Gandal Foly, Leg Def, Raisonnable Djely et d’autres MC’s notamment : Hamid Chantant, Bill de Sam, MC Djone, CS Onela liste n’est pas exhaustive.
Fadjidih et feu Dowdy D « Richard » formant le groupe Pap Soul furent des soldats qui ont longtemps monté la sentinelle au vestibule du rap guinéen. Très influent dans les années 90′, ce duo de choc imprimait un style de rap unique. Dans les « jeux de langue », qui pouvait bien imiter ce groupe ? Pap Soul a su se tailler une place de lion dans la forêt.
Pour la première fois, ce groupe a été révélé en gros plan par la célèbre compile « Rap Koulè » sortie en 97’. Depuis, Fadjidih et son binôme Dowdy D ont pris leur envol et fondé leur véritable réputation en Guinée.
En écoute : « Reveillez-vous » : https://www.youtube.com/watch?v=Ktlrn69qti0
Ayant du vent en poupe, Pap Soul sort son tout premier album « La Voix du Silence » en novembre 1998. Comme des bulles de savon dans un bain bien chaud, cette œuvre majeure se répand et éveille tant de MC’s. Cet opus connaît un succès immédiat et assez phénoménal. Elle agite Conakry grâce à des chansons comme « Koumandjan » soulevant des bourrasques violentes et qui a balisé le chemin pour plein de jeunes rappeurs surexcités à l’époque.
En écoute : le titre « Défi » : https://www.youtube.com/watch?v=ccGc_qol0kg
La roue tourne, le groupe débâche en 2001 un second album « Game Over » qui laissait comprendre une véritable maturité artistique chez Fadji dih et Richard. C’était la suite logique du grand succès du premier opus très interpellateur. L’album n’a pas du tout mordu la poussière. Mais l’aventure Pap Soul a vite tiré son épilogue, puisque, très malheureusement, Dowdy D a perdu la vie dans un accident de la circulation avec une vingtaine d’autres guinéens sur la nationale Kindia – Mamou. La nouvelle choque et plonge le mouvement hip-hop dans l’émoi. Triste réalité !
Pour honorer la mémoire de son binôme, Fadjidih sort l’album « Triste Vérité ». Ce fut un disque plein d’émotions. Ensuite, il dévoile « Naturelle » et « La Traversée » respectivement en 2004 et 2009.
Avec Pap Soul, le rap était bien à écouter dans les transistors à chaque coin et recoin de Conakry et ses banlieues obscures. Qui était là à l’époque ?

 

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici