Touroumou Touroumou est une formation métissée basée à Paris. Tiphaine Deligne et Sory Papus Diabaté sont les deux compositeurs fondateurs de la formation qui peut prendre une dimension d’orchestre afrobeat. Le balafon est la base, la guitare, les percussions, les mélodies mandingues sont une douce charpente à l’inspiration puisée dans l’actualité et la vie des auteurs.
PHOTO. Touroumou Touroumou
Après une dizaine d’années de travail derrière différents artistes de la scène underground parisienne, Sory Papus Diabaté (bassiste) et Tiphaine Deligne (claviériste) ont envie de retourner à la base de la musique acoustique et l’idée de créer Touroumou Touroumou (touroumoutouroumou.com) se précise fin 2018. Pour ce faire Tiphaine prend en main le balafon (instrument traditionnel de l’ancien Empire Mandingue en Afrique de l’ouest) et Papus se saisit de la guitare acoustique. De leur collaboration naît l’album « Tolo » (signifie « oreille » en malinké). Cet album auto-produit comporte 9 titres et présente différentes compositions en français, en malinké et en soussou (langues de la Guinée Conakry) développant des messages profonds, humanistes et porteurs d’espoir. Le chant des lames du balafon et les mélodies de la guitare vous transportent dans la culture mandingue venue d’Afrique de l’ouest. Le répertoire de standards revisités mais surtout de compositions originales est une célébration du métissage et du chemin parcouru par cette culture.
L’album Tolo devait sortir au printemps 2020. Non découragé par les confinements successifs et l’impossibilité de jouer en public, le groupe a commencé d’enregistrer un deuxième album. Le morceau « On veut vivre » est le cri du cœur d’artistes confinés et laissés à eux-mêmes depuis un an.
L’objectif de Touroumou Touroumou, outre de produire de la musique en studio, est aussi et avant tout de jouer et partager avec le public dans une formation flexible de deux à huit musiciens.
Le nom Touroumou Touroumou vient de l’humour et de la complicité des deux fondateurs. Touroumou Touroumou est une manière inventée de se saluer. Quand l’un dit « touroumou touroumou ? » l’autre répond « touroumou ta ! » pour signifier « oui ça va ». C’est une salutation et un écho poétique du croisement des cultures, des langages dans la musicalité de l’échange.
Sur Le Même Sujet : « Touroumou Touroumou » : quand les rêves et les passions se croisent !
SITANEWS
Support : contact presse Touroumou Touroumou
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
26 + 22 =