Photo d’illustration : L’Hôpital Pellegrin dans lequel se trouve présentement le corps de Abdoulaye D.B.
BORDEAUX. 22 novembre dernier, un jeune homme guinéen du nom de Abdoulaye Djibril Barry a été trouvé mort des suites de ses blessures après avoir reçu un coup de poignard. La principale suspecte était sa compagne guadeloupéenne de 35 ans. Selon nos informations glanées via des canaux de communication de l’Association des Guinéens de Bordeaux, le corps devra être rapatrié en Guinée lundi prochain où il sera inhumé. Selon les mêmes sources, ce rapatriement est rendu possible grâce à l’implication de plusieurs autres structures sociales de la place.
A rappeler que la suspecte présentée comme « personne atteinte des troubles bipolaires » aurait été conduite dans un hôpital psychiatrique. Les proches de la victime quant eux, n’entendent pas baisser les bras jusqu’à ce que justice soit faite.
Dossier à suivre…
SUR LE MÊME SUJET : À Bordeaux, un guinéen tué par sa compagne
Aboubacar BAH, correspondant de SitaNews© à Bordeaux
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici