Boys Noize et Kelsey Lu annoncent leur première collaboration pour le titre Ride or Die avec en invité Chilly Gonzales.

C’est le studio Art Camp, installé à New York, qui a réalisé et animé la vidéo qui a nécessité 4000 pages toutes dessinée à la main. La sortie de la vidéo a été précédée de sa vente aux enchères via la technologie NFT.

Le producteur électro Boys Noize est de retour avec un double single : Ride Or Die avec la violoncelliste américaine Kelsey Lu et le pianiste et compositeur Chilly Gonzales. Ce titre est accompagné d’un autre single IU featuring Corbin que l’on peut découvrir également sur Youtube et toutes les plateformes.

Un an après la fermeture des clubs, Boys Noize dévoile avec Ride or Die et sa vidéo en animation, une rêverie mélancolique s’achevant en un imparable hymne techno, portant l’espoir de retrouver bientôt la scène et des jours meilleurs.

Pour regarder et diffuser le clip Ride or Die feat Chilly Gonzales :

https://youtu.be/froN9ra4kZI

Privé de l’énergie cathartique des clubs depuis déjà un an, Boys Noize a mis toute sa créativité dans la composition en studio de deux nouveaux singles: Ride or Die avec Kelsey Lu et Chilly Gonzales (et un clip de Art Camp), et le titre IU avec en featuring Corbin.

Boys Noize a raconté comment est né Ride or Die : « Un jour, Gonzo m’a envoyé un enregistrement de lui jouant un type particulier de clavecin appelé épinette, et j’ai tout de suite eu envie d’installer un contraste musical aux notes délicates de l’épinette. Les premières couches que j’ai ajoutées étaient un son tribal, percussif et très sombre, avec une grosse batterie TR-909. Cette combinaison du classique et du high-tech m’a fait penser à Kelsey Lu, que j’avais vu en direct déchiqueter un violoncelle qu’elle avait patché à des pédales de guitare. Et nous nous sommes réunis tous les trois en studio dès que cela a été possible. »

Après une année marquée par des nominations aux Grammys, le tube « MVINLINE » de Defected Records, le premier album au monde enregistré en direct sur Twitch « STRICTLY BVNKER », et malgré une fermeture mondiale des salles, ce double single capture des émotions très variées.

Pour Ride of Die, Kelsey Lu, Boys Noize et Chilly Gonzales inventent une magnifique tapisserie sonore aussi éthérée que mélancolique jusqu’à ce que le morceau s’emballe, entrainé par un kick imparable. La chanson passe de la fragilité à la puissance, de la tristesse à l’espoir, et en accélérant jusqu’à 140 bpm, s’achève en apothéose.

Pour le titre IU, Boys Noize collabore avec Corbin, et à eux deux, ils accouchent d’un titre R’n’B sombre et envoûtant, avec des kicks caverneux qui se bousculent sur des breaks bourrés d’énergie.

Au final, IU et Ride or Die partagent un tempo frénétique, telle une déclaration d’amour à la culture des clubs, mise à mal par la pandémie mondiale. Toujours aussi original et créatif, Boys Noize poursuit sa carrière, éclairant le chemin à travers les défis à venir.

Xavier pour SITANEWS

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici