Les réseaux sociaux

Il attendait qu’on lève le confinement pour réactiver la machine ! King ALASKO plus ready que jamais, vous donne rendez-vous le 14 février prochain sur l’Esplanade du Palais du Peuple de Conakry pour la sortie officielle de son tout premier album « Allah Nou Wali » (Merci Dieu en français).

Sous la bannière du label MLP (Meurs Libre Prod) qui ne lésine pas sur les moyens, ce concert inédit connaît une promo à grande échelle à Conakry : à chaque rond-point de la capitale, les banderoles et panneaux publicitaires alertent à coup sûr l’arrivée d’une tempête événementielle, les spots passent en boucle sur les ondes, les flyers papillonnent et agitent les esprits. Il s’agit du tout premier grand concert du nouvel an 2021. Ainsi, le  Jeune Roi de la musique urbaine sera intronisé ce jour. Ne vous faites pas conter cet événement exceptionnel ! Résolument engagé, « Dixinn Dimèdi » (L’Enfant de Dixinn) très plébiscité, espère écrire en lettres d’or son histoire. ALASKO compte marquer au fer rouge la musique urbaine ouest-africaine.

Des clips inédits, un signe avant-coureur

Depuis quelques mois, le jeune chanteur venu de Dixinn, une commune très affairée du grand Conakry,  dévoile des premiers clips hyper fabuleux pour stimuler les esprits sur son concert du 14 février. « Kobolé », « Yetekanna », des gros clips et véritable chefs-d’œuvre qui ont sans nul doute capté les esprits et créé une réelle sensation dans la cité. Ce sont des vidéos à la fois denses et avec des artifices, bien réalisées et écartées de toute critique. D’emblée on est frappé par le charisme, le talent de ce jeune toasteur nourri autant d’inspirations et d’audace artistique.

Regardez ici le clip « Kobolé » : https://www.youtube.com/watch?v=18GwH9Bo0U4

Visionnez aussi le clip  » Yetekanna » https://www.youtube.com/watch?v=YWnEdbywNwY

Pas si nonchalant, King ALASKO a un parcours express. Comme une pépinière, il a entamé sa carrière furtivement  au milieu des grands. Enfanté musicalement par MLP (Meurs Libre Prod), King ALASKO découvre précocement le plaisir et l’inspiration de l’écriture. Ce qui lui a permis aussitôt de faire des hits, titiller des gros festivals internationaux comme les Nuits d’Afrique au Canada et participer à des gros projets musicaux à caractère caritatif (Soutien au syli National de Guinée, Stop Ebola et bien d’autres), des stratagèmes efficaces pour bâtir la carrière du jeune artiste sur un pied d’acier.

A la croisée de nouvelles tendances musicales purement urbaines, le tout premier album de King ALASKO nous plonge dans un univers onirique, épuré symbolisant la maturité grâce à ses multiples expériences relationnelles. Du high level !

Le 14 février, il vous promet un concert « feel good » et féérique où il espère tout défoncer. Soyez-y !

SITANEWS©


Les réseaux sociaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
29 × 24 =