Les dés sont jetés ! A quelques semaines de son concert géant prévu le 14 février sur l’Esplanade du Palais du Peuple de Conakry, King ALASKO et sa maison de production Meurs Libre Prod (MLP) étaient face à la presse ce jeudi 21 janvier. Objectif : évoquer les tenants et les aboutissants de ce premier spectacle de l’année en Guinée, version grand public.

Cette conférence de presse qui a eu lieu dans le nouveau Chapiteau du palais du peuple de Conakry (By Issa), a été marquée par la présence du ministre d’Etat guinéen en charge de la Culture Sanoussy Bantama Sow et des vedettes de la musique guinéenne dont Soul Bang’s, Oudy 1er et One Time.

Photo du présidium

Visiblement très soulagé de pouvoir bien préparer ce concert à la taille des attentes et qui marque la sortie de son premier album « Allah Nou Wali », King ALASKO promet de mettre le feu aux poudres.

« J’ai hâte de défier l’Esplanade », exprime-t-il sa motivation.

Le « jeune Roi » de la musique urbaine de Guinée comme on l’appelle, a profité des micros et des caméras de la presse ce jeudi, pour inviter le peuple de Guinée à se mobiliser massivement le 14 février pour son « intronisation » sur fond de concert infernal qui réserve de grosses surprises. Dit-il.

Sur une question du reporter de SITANEWS©, King ALASKO est revenu sur sa relation personnelle avec son ami Tams’ Kartel, un autre phénomène du même registre musical guinéen.

« Ma relation avec lui est au beau fixe. Il est même invité à mon concert du 14 février » informe-t-il.

En attendant son album de 13 titres entièrement produit par MLP, King ALASKO fait parler de lui présentement à Conakry. Ses sons et clips vidéos de haute définition en guise de promo tels que « Bonbon Kolon », « Kobolé » et « Yetekanna » font l’objet de forte convoitise sur les plateformes de téléchargement légal.

Par ailleurs, le Boss de MLP, Ablaye Mbaye, à la conférence de presse ce jeudi, a rassuré que « toutes les dispositions sanitaires et sécuritaires sont prises pour la réussite de ce concert. D’où le port du masque sera obligatoire ». A-t-il martelé.

Toujours dans le strict respect de la distanciation, MLP limite le nombre de spectateurs : 13 000 tickets sont seulement émis. Déjà, le couple Soul Bang’s et Manamba Kanté a promis d’offrir 50 tickets aux fans.

Poursuivant Ablaye M’Baye assure que « sa structure va gérer la carrière de King ALASKO durant les cinq prochaines années afin de l’aider à atteindre le sommet et vendre la musique guinéenne ».

Présent dans le chapiteau où la conférence a eu lieu, le ministre Bantama Sow, a profité de l’opportunité pour livrer des conseils à la vedette du 14 février et l’inciter à poursuivre valablement sa carrière pour le bonheur de la Guinée.

Pour finir, il a promis que le gouvernement à travers le Fodac (Fonds du Développement des arts et de la culture) va soutenir financièrement les structures qui font la promotion de la culture guinéenne.

Ibrahima Soya (SITANEWS, Conakry)

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
4 + 25 =