(Enfin), une nouvelle coalition voit le jour dans le monde du show-biz guinéen ! Le jeudi 25 mars, est née à Conakry, la Fédération des Entreprises Culturelles et Économiques de Guinée en abrégé, FECEG.
Cette initiative vient à point nommé dans la mesure où, ce milieu jugé très « dangereux » souffre depuis toujours, d’un manque d’organisation et de synergie entre les acteurs qui le composent. Les conflits d’égos et d’intérêts, la mégalomanie ainsi que les guerres intestines sont autant d’éléments qui minent cette sphère culturelle guinéenne. En espérant que la naissance d’une nouvelle fédération viendra redorer le blason. Le navire de la FECEG va-t-il aller loin ? Attendons de voir ! Ce n’est pas encore tout à fait ça. Il y a de grandes raisons d’en douter. Cela s’explique par l’expérience de la FEDOC (Fédération des Opérateurs Culturels de Guinée) et d’autres formations similaires mort-nées comme le REMAG (Réseau des Managers d’Artistes de Guinée). Alors, l’on se pose beaucoup de questions : qelle orientation va-t-elle se donner cette nouvelle Fédération des Entreprises Culturelles et Économiques de Guinée ? Quels sont les objectifs véritables se fixe-t-elle ? Sera-t-elle capable de représenter valablement les firmes culturelles du pays ?
La grande assemblée d’entrepreneurs culturels a laissé entendre ce jeudi, de beaux discours dans le Chapiteau du Palais du Peuple de Conakry. L’élection des membres de ladite fédération s’est déroulée sous l’œil vigilant des professionnels culturels et ceux de droit.
C’est sans adversaire que le patron de la CPP, Ibrahima Cissé, a été élu par acclamation à la tête de la FECEG. Tout comme lui, le Boss de la structure Mack Team, Macka Traoré, ayant profité du désistement d’Alfred Houlemou pour occuper le poste du Vice-président de ladite fédération. Ces deux responsables sont complétés par les membres statuaires qui ont été élus à travers un vote. Parmi lesquels, figurent, Moussa Mbaye (MLP), Biliah Bah (Studios Kirah), Abdourahim Diallo (Téra Music ) et Ahmed Keita ( Tinkisso Record).
LIRE AUSSI : Tribune : le Showbiz en Guinée, un milieu dangereux !
A l’issue de ce scrutin validé par un huissier, le nouveau président de la FECEG, a fraichement décliné les priorités de la fédération en ces termes : « Le plaidoyer pour une indispensable reprise de nos spectacles ; la mise en place effective des autres organes de la fédération et de son fonctionnement ; l’affiliation à une organisation patronale en relation avec notre secteur d’activité ; la défense des intérêts de notre corporation auprès des autorités  ; aider les entreprises culturelles à mieux s’organiser et à se professionnaliser ; servir d’incubateur pour aplanir et régler en famille tout différend qui pourrait naturellement naitre dans l’accomplissement de nos activités »
Bonne chance à Ibrahim C et son équipe !
SITANEWS©, Conakry

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
19 ⁄ 1 =