La 13ème édition du Festival des Musiques d’Anoumabo (FEMUA) a connu son apothéose, dimanche 12 septembre, au stade municipal de Grand Bassam à Abidjan en présence des autorités et populations qui ont réservé un accueil chaleureux au commissariat général du FEMUA et festivaliers. La fête fut belle !

Les spectateurs n’ont pas boudé leur plaisir. Il est 22h15, la chanteuse ivoirienne Mathey ouvre le bal et les retrouvailles avec le public se passent bien. Le ton d’une soirée de folie est donné. Les prestations artistiques vont s’enchaîner. Soum Bill, Magic Diezel, Kajeem, Daphné, Vegedream ont fait monter le mercure. Du zouglou au reggae en passant par le hip-hop, le public a été bien servi par des prestations de qualité.
VOIR la prestation de Kajeem ICI 
VOIR le show de Magic Diezel ICI 
Le chanteur du coupé-décalé Mix Premier, rentré de Paris samedi soir, a bouclé cette édition très spéciale du FEMUA aux environs de 5 heures du matin. C’était une soirée de ouf. Elle restera gravée dans la mémoire des « bassamois ».
Il faut rappeler que la 13ème édition du FEMUA s’est déroulée du 07 au 12 septembre 2021 à Abidjan à l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Marcory et dans la ville hôte Grand Bassam à quelques minutes de la capitale.
Rendez-vous en 2022 pour le FEMUA 14.
Aly Bongo LENO depuis Abidjan pour ©Sitanews
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici