[PHOTO. Table ronde du 2/10 : Femmes, Tech & Inclusion, Regards Croisés Europe-Afrique, organisée par Digital Africa au LLL]
À l’heure où les pays en développement s’efforcent de se relever de la pandémie de COVID-19, ils peuvent s’appuyer sur des solutions numériques pour engager leur transformation économique et se placer sur la voie d’une croissance verte, résiliente et inclusive.
Les investissements privés et publics dans les solutions digitales apportent des services essentiels aux plus pauvres, créent des emplois, soutiennent les petites et moyennes entreprises, favorisent le commerce et les services, et renforcent la résilience aux chocs. Dans le même temps, plus de la moitié des pays en développement ne sont toujours pas connectés, tandis que les problèmes de confidentialité des données et de cybersécurité posent des risques croissants dans le monde entier.
À LIRE AUSSI : [Sujet du Jour] Le « paradoxe » du numérique
Ces enjeux étaient au cœur de notre événement sur la révolution numérique, qui s’est attaché à mettre en évidence les nouvelles façons dont les pays exploitent les technologies digitales : des services financiers à l’enseignement à distance en passant par des services publics plus inclusifs, les solutions numériques favorisent une croissance plus rapide, plus équitable et résiliente. Qu’ils soient issus du secteur public ou privé, des dirigeants du monde entier ont dit à quel point, à l’ère du numérique, l’utilisation de technologies sûres et efficaces est devenue essentielle au développement.

Article envoyé à Sitanews par la Banque mondiale 
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
20 − 12 =