L’écosystème du showbiz africain était en quête de mondes nouveaux. Entre convalescence et résilience au « sortir » de la crise sanitaire, le monde événementiel devrait néanmoins trouver un échappatoire. Placé sous le signe du renouveau, celui du retour à la normale avec la réouverture des salles et des lieux culturels, le show-biz africain a brillé de mille feux en 2022. SitaNews© vous dresse la rétrospective des festivals qui ont marqué l’année écoulée. (Liste non-exhaustive)

[Par Sita CAMARA, Rita STIRN, Mariam SANDOU (stagiaire)/
PHOTO d’illustration: Urban Made Ouest à Laval]
« Made Up » était à la hauteur…
Le 24 septembre, la ville de Laval (Mayenne) en région des Pays de la Loire, a accueilli du monde autour du festival « Urban Made Ouest » organisé par la structure Made Up. C’est la magnifique Salle Polyvalente de la ville qui a logé ce festival premier du genre. Un chapelet d’artistes urbains locaux et surtout venus de la Guinée ont animé cette première édition de « Urban Made Ouest ». Un public cosmopolite a pris d’assaut la salle. L’ambiance a été féerique. Les organisateurs espèrent faire mieux cette année 2023. La Mairie de Laval s’y engage foncièrement.
Urban Made est : Un public cosmopolite a répondu présent
On était au cœur du WOMEX 2022 
Du 19 au 23 octobre 2022 à Lisbonne, WOMEX (Worldwide Music Expo) a tenu toutes ses promesses. Ce fut un rendez-vous majeur consacré à l’industrie musicale globale. L’Afrique était vivement représentée.
La capitale portugaise devient une plaque tournante musicale avec plus de 30 artistes internationaux sélectionnés pour WOMEX 2O22. C’était époustouflant. Des showcases et de multiples concerts officiels en soirée au théâtre Rivoli, au Capitolio et au Coliseu et sous le chapiteau du Off WOMEX ont caractérisé l’édition 2022. Une forte vibration a parcouru Lisbonne. La programmation du WOMEX 2022 était marquée par une représentation diversifiée du continent africain et de ses artistes. Nous pouvons d’ores et déjà nous laisser gagner par l’impatience de connaître le WOMEX 2023 qui se déroulera à A Coruña en Espagne, du 25 au 29 octobre.
📷Yaniss Psathas/WOMEX 2022
L’Afrique Festival, le carrefour !
Du 16 au 18 septembre, L’Afrique Festival a eu lieu l’Espace Culturel Le Point d’eau à Ostwald en Alsace. Ce rendez-vous majeur a de nouveau mobilisé du monde autour de la culture du continent africain.
En prenant le contrepied de la plupart des festivals où une programmation au masculin prédomine à 97% selon des statistiques, le directeur de l’Afrique festival, Manouté Seri, a choisi une programmation à 99% féminine en nous proposant des combattantes de la musique comme Dobet Gnahoré, Charlotte Dipanda, Oumou Sangaré et Sia Tolno. Vivement la prochaine édition !
L’Afrique Festival 2022 – Top
Le Panafricain des Grillades à Conakry 
Les 28, 29 et 30 octobre, la capitale guinéenne a brillé de mille feux par le festival Panafricain des Grillades. Cet événement est organisé pour la sixième fois par la structure YOKAM sur l’Esplanade du Palais du Peuple de Conakry. Ce fut trois jours de gastronomie et de musique. Plusieurs artistes ont donné rendez-vous notamment : L’humoriste Bappa Oumar, Fodé Kouyaté, Kandia Kora, Gwada, Roga-Roga&Extra Musica, Serge Beynaud, la sublime Chidid Viviane. C’était magique !
Panafricain des Grillades – plus qu’un festival
Le FEMUA, un passage « obligé » 
Du 10 au 15 mai, s’est tenue la 14e édition du FEMUA (Festival des Musiques Urbaines d’Anoumabo (FEMUA). L’ambiance était électrique avec la participation d’une belle brochette de stars et célébrités de la musique africaine et d’ailleurs. On peut citer entre autres Youssoupha (rappeur français), Coco Argentée (Cameroun), Innoss B (Congo), Iba One (Mali), Shan’L (Gabon), Diamond Platnumz (Tanzanie), Yodé & Siro (Côte d’Ivoire) etc. Cette édition du FEMUA a rendu hommage au « roi de la rumba » Papa Wemba tombé décédé en pleine prestation sur la scène dudit festival le 24 avril 2016.
FEMUA
Waka Waka Festival a pèté la forme en 2022
Le 4 juin au Danemark c’était la fête avec « Waka Waka Festival » organisé par Shelby Production. Le pays scandinave qui conglomère la péninsule de Jutland et de nombreuses îles a accueilli des artistes de renom comme le franco-ivoirien Vegedream, la sud- africaine Nomcebo Zikode, auteure de la chanson à succès mondial Jerusalema, Dj Stabito, Dj Mofiyan, Tarick, Jordan Jackson, Mc Baba K et autres.
Nuits d’Afrique, 36 ans de notoriété 
Du 12 au 24 juillet, s’est déroulée en apothéose la 36e édition du Festival International des Nuits d’Afrique à Montréal au Canada. 150 concerts et activités ont transporté le public au cœur des musiques et des cultures d’Afrique, des Antilles et d’Amérique Latine. 8 séries de concerts en salles et sur le site extérieur étaient programmées. Plus de 700 artistes de 30 pays étaient présents. Il y avait  Tiken Jah Fakoly (Côte d’Ivoire), l’hypnotique Afrobeat de Femi Kuti & The Positive Force (Nigéria) accompagné par son fils Made Kuti.
Tiken Jah Fakoly reçoit le prix Nuits d’Afrique pour la Francophonie
Le Jazz au Chellah au Maroc
Du 29 au 2 octobre, Rabat a vibré au rythme effréné du « Jazz au Chellah ». Ce festival est une initiative de rencontres entre des groupes de musique du Maroc et de l’Union Européenne pour l’expérimentation d’une fusion sur la scène du Chellah.
Cette soirée a mis à l’honneur le Gnaoua Jazz avec Majid Bekkas et d’autres grands musiciens du continent. Vivement la prochaine !
Jazz au Chellah – 25e édition : une belle expérience, vivement l’année prochaine /PHOTO : ©Karim Tibari
Trace made in Africa
Les 24, 25 et 26 juin, Porto (Portugal) a accueilli l’Afrique et ses richesses culturelles autour de la toute nouvelle édition du festival international « TRACE MADE IN AFRICA ». Ce rendez-vous très médius a mobilisé friands, acteurs et stars des musiques afro-urbaines.
Fally Ipupa, Joeboy, Stonebwoy et Yemi Alade et des dizaines d’artistes de Rap, Afrobeat, Afrolove, Afropop, Kizomba, Rumba, Zouk, Amapiano, Dancehall, Hip-hop et R&B se sont relayés sur les rives luxuriantes du Douro à Porto, avec une vue sur l’emblématique pont d’inspiration eiffelienne “Dom-Luis”. « Trace made in Africa » a connu une édition réussie.
La rédaction de SitaNews©
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici