La chanteuse guinéenne Sayon Bamba promet d’organiser un concert de levée de fonds pour les enfants albinos. Elle l’a dit à l’occasion de la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme célébrée le dimanche 13 juin.

« Je ferai un concert dont les recettes seront reversées au centre de la Confédération Nationale des Albinos de Guinée – CNAG ». Annonce-t-elle.
Très engagée dans les actions humanitaires, Sayon Bamba se montre déterminée à soutenir les enfants albinos. Elle souhaite leur offrir un meilleur cadre de vie et d’insertion socioculturelle pour leur épanouissement.
« Dans notre nouveau centre situé à Sangoyah [la haute banlieue de Conakry NDLR],  il y a 11 chambres avec une capacité de 50 places. Nous sommes en train de travailler culturellement. Il y a une chorale qui a été mise en place, et il y a des enfants qui ont des dispositions à jouer des instruments traditionnels. On en a repéré certains pour jouer le balafon, la percussion il y a aussi des chanteurs. Nous allons travailler sur des sections de musique avec Fatoumata Kouyaté « Djéli Guinhè » et « Les Etoiles de Boulbinet ». Affirme la Directrice générale de l’Agence guinéenne de spectacles (Ags)
Quelle est la démarche ? Explique Sayon : « L’idée, c’est de travailler sur les musiques traditionnelles de chez nous pour que les enfants aient de l’assise sur leur propre culture. Parce que, qui n’est pas complexé de sa culture, ne sera pas complexé aussi de son être. Valoriser cette culture est extrêmement important pour ces enfants – et pourront s’affirmer en disant que ´c’est vrai que nous sommes albinos, mais nous sommes guinéens comme tout le monde et on a les mêmes droits’ ». A indiqué l’auteure de l’album Mod’ Vakance.
Quels droits pour les albinos ?
Depuis 2015, la Journée internationale de Sensibilisation à l’Albinisme est célébrée chaque année en apothéose. L’occasion est mise à profit pour faire connaître et améliorer le sort des personnes atteintes dans le monde et victimes de préjugés et de brimades.
Après avoir proclamé la Journée Internationale de Sensibilisation à l’Albinisme le 13 juin par les Nations Unies, la Guinée à l’instar de nombreux pays du monde, s’est dotée d’une loi pour la défense des personnes atteintes d’albinisme. Non seulement, cette loi les protège, mais elle consiste à faire la promotion de leurs droits. Souvent victimes de ségrégation, les albinos pourront dorénavant faire valoir leurs droits à l’éducation, aux soins de santé, à la culture, au travail, aux sports et autres comme la loi leur permet.
SITANEWS©
Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici