Né en 1945, Bob Marley a marqué toute son existence avec des albums d’anthologie , des titres ensorcelants , des ventes astronomiques , sa philosophie mais aussi sa philanthropie , des concerts partout dans le monde drainant des marées humaines. C’était fou ! Son succès dépassait l’entendement. Mais malheureusement, tout ceci n’a été que de courte durée. L’icône du reggae mondial est mort en 1981 à l’âge de 36 ans. 40 ans après, ses adeptes et l’humanité toute entière célèbrent et se souviennent de l’artiste légendaire. C’est le cas pour Sista BLUNTY, l’un des plus grands collectionneurs de vinyles de musique reggae en France. Au micro de SITANEWS© à Paris, ce 11 mai, date d’anniversaire de la disparition de Bob Marley, elle ne cache pas son témoignage.

« Bob Marley est une légende vivante. Il est non seulement une icône, mais aussi un prophète dans la musique. Sa musique traverse les décennies et ses textes sont toujours d’actualité et le seront pour l’éternité. Il est aussi une source d’inspiration pour les artistes dans le mouvement reggae et aussi dans d’autres univers musicaux. Il est, il restera un lion conquérant de la tribu de Joseph (car il est né au mois de février) et un lion ne meurt pas… JAH LIVE ». Nous dit-elle.

Lors d’une interview exclusive qu’elle nous avait accordée en octobre 2020, Sista BLUNTY était revenue sur l’utilité de Bob : « Pour moi, c’est quelqu’un qui de par sa musique et de par ses origines métisses, a réussi à unifier les peuples. Aussi, c’est le messager de l’amour, de la paix, de l’unité, des droits de l’homme et un vrai combattant de la liberté. Au-delà de tout, Bob était un visionnaire au même titre que Marcus Garvey ».

LIRE AUSSI : L’interview de Sista Blunty

De poursuivant, BLUNTY affirme ceci : « Bob sera toujours vivant tant qu’on écoute sa musique. C’est lui qui a quand même réussi à monter sur scène et faire réunir la main dans la main, de deux politiciens ennemis jurés, très opposés qui étaient Edward Seaga et Michael Manley et ça ce n’est pas rien. (Voir ci-dessous)

 

PHOTO. Bob Marley réconcilie les politiciens Edward Seaga et Michael Manley

 

« C’est le seul artiste qui a pu réunir le peuple jamaïcain à travers le One love peace concertC’était un grand concert tenu le 22 avril 1978 au National Stadium de Kingston, en Jamaïque. Ce concert a eu lieu pendant une guerre civile politique en Jamaïque entre les partis opposés du Parti travailliste jamaïcain et du Parti national du peuple. C’est pour vous dire que Bob Marley était vraiment un ambassadeur de l’unification des peuples ». Témoigne-t-elle.

SITANEWS©

Partager

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici