Les Victoires du Reggae 2021 s’annoncent, la chanteuse sénégalaise Mariaa Siga est nominée pour le prix de l’« Artiste féminine internationale de l’année ». Va-t-elle triompher ?

L’artiste originaire de Casamance (Sénégal) Mariaa Siga se trouve dans la même catégorie que Nathalie Rize (Australie), Flavia Coelho (Brésil), Jah9 (Jamaïque), Marina P (Italie), Sara Lugo (Allemagne), Soom T (Inde) et autres. Les votes sont en cours et prendront fin le 24 février prochain à minuit. Pour voter, cliquez ici.

LIEN IMPORTANT : https://www.youtube.com/watch?v=qFFWJ0hc7bk

Malgré la Covid-19 et ses corollaires impactant le secteur de l’industrie musicale et autres, Mariaa Siga n’est pas restée tout de même improductive. Durant cette année funeste, Mariaa Siga était présente : des rencontres professionnelles, des résidences, des singles à succès tels que Lagne Boote avec le soutien de l’African Culture Fund (ACF). Le lien : https://www.youtube.com/watch?v=RIe7uuQnnUQ. Tous ceux-ci ont permis à la chanteuse sénégalaise d’être vue et repérée par les grands médias mais aussi des prestigieuses cérémonies de distinction à l’international. Par exemple les Victoires du Reggae en France où elle est nominée avec des grands noms de la musique du monde. Depuis près de deux décennies, cet évènement sacre les meilleurs de la musique reggae dans l’Hexagone et ceux d’ailleurs. C’est la ritournelle. Selon les organisateurs, « les circonstances sanitaires particulières de 2020, les ont toutefois poussés à revoir la formule en réduisant le nombre de catégories ».

LIRE AUSSI : Exclusif : l’interview de Mariaa Siga est disponible !

Comme innovation de cette année, les Victoires du Reggae annoncent deux nouvelles catégories notamment : Meilleur single (français et international) afin de mettre en avant un format musical de plus en plus important dans l’industrie du disque. Ensuite, cette année deux Victoires d’honneur seront décernées : une à Daddy Yod, et une autre à Pablo Master, pour leur contribution au mouvement reggae en France.

Liste complète des nominés 

 Artiste masculin de l’année : Admiral T, Biga Ranx, Big Red, Brahim, Daddy Mory, Daddy Yod, Lieutenant, Marcus Gad, Naâman, Pierpoljak, Sael, Sir Samuel, Taïro, Tiwony, Valley, Yaniss Odua.

Artiste français ou duo féminin de l’année : Delphine, KT Gorique, LMK, Majesty, Meryl, Mystically, Sista Jahan.

Groupe français de l’année : Babylon Circus, Baco & Urban Plant, Broussaï, Danakil, Dub Inc, Jahneration, Nzela, Ryon, Sinsémilia, Spirit Revolution, The High Reeds, Tu Shung Peng, Wailing Trees.

Artiste masculin international de l’année : Agent Sasco, Alpheus, Anthony B, Black Am I, Blakkamoore, Buju Banton, Chezidek, Dexta Daps, Dre Island, Gentleman, Govana, I-Taweh, Jahmiel, Kabaka Pyramid, Luciano, Mortimer, Popcaan, Protoje, Ras Muhamad, Richie Spice, Sizzla, Tarrus Riley, Vybz Kartel, Ziggy Marley.

Artiste féminine internationale de l’année : Aza Lineage, Etana, Flavia Coelho, Isah Bel, Jah9, Koffee, Lila Iké, Mariaa Siga, Marina P, Nathalie Rize, Sara Lugo, Sevana, Shenseea, Shniece, Soom T, Spice, Trixstar.

Groupe international de l’année : Groundation, Kushart, Rebelution, Rootz Underground, Soja, The Equators, The Wailers, Toots and The Maytals, Wailing Souls.

Artiste africain de l’année : Aimann Raad, BI BA, Bobo Levy, Burna Boy, General Tchefary, Ismaël Isaac, Jah Kasa, King Baba Onylee Crew, Patoranking, Ombre Zion, Saah Karim, Stonebwoy, Ras Kalif, Takana Zion, Tiken Jah Fakoly, Tour Mankan.

SITANEWS©

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Solve : *
26 ⁄ 13 =